Département Ressources aquatiques et eau potable

Axes prioritaires

Groupe Techniques isotopiques environnementales
Les activités principales du groupe Techniques isotopiques environnementales sont les analyses ultra sensibles de traceurs isotopiques à courte durée de vie, l’utilisation de méthodes de traceurs environnementaux dans les eaux souterraines et les fleuves ainsi que les méthodes numériques d’analyse des données et la modélisation des systèmes aquatiques.

Groupe Chimie de l’eau potable
La recherche porte sur les processus d’oxydation et de désinfection ainsi que les transformations photochimiques dans l’eau potable, les eaux usées ainsi que les systèmes aquatiques naturels.

Groupe Hydrogéologie
Nous nous concentrons en priorité sur les méthodes de terrain et les méthodes fondées sur des modèles de l’hydrogéologie en mettant l’accent sur la recherche, le suivi et la modélisation numérique des processus. Les principaux axes de travail sont les interactions entre les eaux souterraines et les eaux de surface, l’hydrogéologie alpine et urbaine.

Groupe Hydrologie des contaminants
Polluants d’origine organique: Étude de la dégradation (bio)chimique dans les aquifères contaminés à l’aide du fractionnement des isotopes stables et de l’hydrologie. Métaux lourds: Recherche des régions polluées en Asie du Sud-est, évaluation des risques, traitement de l’eau destinée à la consommation.

Groupe Chimie des ressources aquatiques
Nous étudions l’influence des processus biogéochimiques sur la qualité des ressources aquatiques. En plus de mettre l’accent sur les systèmes aquifères, nous examinons aussi les systèmes avoisinants de sols, de rivières et de lacs.

Groupe Géochimie environnementale moléculaire
Nous étudions la géochimie des éléments principaux et sous forme de traces dans les systèmes naturels et techniques d’un point de vue moléculaire dans le but d’établir des relations de processus au niveau macroscopique avec différents produits chimiques et leur réactivité biogéochimique.

Groupe Géochimie environnementale anorganique
Nous étudions les cycles biogéochimiques d’éléments sous forme de traces déterminants ayant un impact sur la santé, de l’échelle microscopique à l’échelle globale. Nous mettons actuellement l’accent notamment sur le comportement du sélénium dans le cadre du projet financé par le FNS: «Le cycle biogéochimique global du sélénium: sources, flux de matières et influences climatiques».

Processus environnementaux souterrains