Détail

Richard Vollenweider et Heinrich Wolff dans le laboratioure vers l’an 1950

Un siècle de recherche au service des lacs et cours d’eau

9 juin 2016,

Le «Laboratoire d’hydrobiologie de Kastanienbaum», qui fait maintenant partie de l’Institut de recherche de l’eau Eawag, célèbre aujourd’hui son centenaire dans le cadre d’une cérémonie réservée à des invités et organise le week-end du 18 et 19 juin des journées portes ouvertes destinées au public.

Le laboratoire a été fondé le 18 juin 1916 par la Naturforschende Gesellschaft Luzern (Société Lucernoise de sciences naturelles), bien avant que Lucerne ne devienne une ville universitaire. La recherche hydrobiologique pratiquée à Kastanienbaum a beaucoup contribué à la compréhension des cours d’eau, de leur pollution et à la prise de contre-mesures, notamment grâce à la collaboration entre la science et la pratique. Ainsi, dès le début, des chimistes cantonaux, des spécialistes des eaux des services cantonaux ou des spécialistes de la pêche fréquentent régulièrement l’institut ou utilisent son infrastructure moderne pour leurs propres projets de recherche appliquée. Un grand nombre de classes du secondaire y ont aussi passé leurs semaines d’étude biologique et, pendant longtemps, on y a organisé des cours de formation continue destinés aux professeurs de biologie. De nos jours, l’expertise est partagée dans le cadre de cours pratiques, de conférences publiques et de «Summerschools». Le petit laboratoire exploité pour ainsi dire uniquement par des bénévoles est devenu le centre de compétence en matière d’écologie, d’évolution et de bio-géochimie où travaillent une centaine de chercheurs du monde entier.

Pour en savoir plus sur l’historique du «Laboratoire du lac», les projets de recherche, mais aussi sur certaines anecdotes amusantes, reportez-vous à la brochure du jubilé (en allemand, anglais et français).

Aujourd’hui, l’Eawag et la Société Lucernoise de sciences naturelles célèbrent à Kastanienbaum ce centenaire auquel 120 invités issus de la politique, de la pratique ainsi que des milieux administratifs et scientifiques ont été conviés, dont les conseillers d’État de la Suisse centrale, Paul Federer et Ueli Amstad, ou encore la vice-directrice de l’Office fédéral de l’environnement, Karine Siegwart. Le week-end du 18/19 juin (de 12h à 17h), toutes les personnes intéressées seront invitées à profiter des journées portes ouvertes. Quinze points d’information, dont un radeau de recherche sur le lac avec service de navette assuré par des pontonniers, permettront aux visiteurs de découvrir eux-mêmes les secrets de l’eau, d’aborder des chercheurs, de visiter des laboratoires et des aquariums et d’avoir accès à des projets, anciens et nouveaux. Des possibilités de restauration seront proposées. La manifestation est aussi indiquée pour les familles avec enfants.

C’est avec plaisir que nous vous fournirons du matériel photographique (y compris des photos historiques) ou que nous vous mettrons en contact avec des interlocuteurs pour des interviews. Par ailleurs, les journalistes auront la possibilité demain, vendredi 10 juin, d’accompagner l’une des classes scolaires qui profitent du jubilé pour visiter l’institut.

Photos de presse

Créée par Andri Bryner