Détail

Les traitements antisalissure protègent les surfaces exposées à l'eau contre les algues. Photo : Limnomar, CC-BY-SA 4.0

Du piment pour protéger les coques de bateau des salissures

27 septembre 2017,

Pour éviter que les coques de bateau et autres surfaces exposées à l'eau ne soient envahies par les algues, les coquillages ou les crustacés, elles sont imprégnées de produits dits antifouling ou antisalissure. Or ces biocides ne se contentent pas de protéger les surfaces traitées mais se libèrent également dans l'environnement aquatique où ils peuvent nuire à la faune et à la flore. Face à ce problème, l'industrie s'efforce de développer des produits plus écocompatibles. Des chercheurs de l'Eawag viennent maintenant d'étudier la toxicité de trois nouvelles substances pour les organismes non cibles (les algues vertes, les daphnies et les poissons zèbres) : le tralopyril, la pyridine-triphénylborane et la capsaïcine. Alors que des réactions toxiques ont été observées avec les deux premiers composés, la capsaïcine n'en a provoqué aucune. L'évaluation du risque que les toxicologistes ont effectuée pour un port hypothétique a confirmé l'innocuité environnementale de la substance active extraite du piment rouge. Le tralopyril, de son côté, pourrait également être utilisé dans un contexte aquatique dans la mesure où il se dégrade très rapidement dans ce milieu.

Créée par Andres Jordi