Détail

Colonies de bactéries résistantes se développant sur un milieu de culture contenant des antibiotiques.  (Photo : Helmut Bürgmann, Eawag)

Peu d'antibiorésistance dans l'eau potable

18 octobre 2017,

Comparée à d'autres denrées alimentaires, l'eau potable suisse renferme peu de bactéries antibiorésistantes ou de gènes de résistance aux antibiotiques. C'est ce que montre une étude réalisée par l'Eawag au niveau de huit circuits de distribution sur mandat de la Société suisse de l'industrie du gaz et des eaux (SSIGE) et des sociétés d'approvisionnement en eau potable. Alors que les scientifiques ont détecté des bactéries résistantes à tous les antibiotiques testés dans l'eau brute, celles-ci étaient très rares voire indétectables dans l'eau distribuée. De même, les teneurs en gènes de résistance recherchés se situaient très souvent en dessous du seuil de détection. Bien que les chercheurs ne puissent totalement exclure un développement de l'antibiorésistance dans l'eau potable, ils jugent que le risque de transmission de gènes de résistance aux pathogènes ou aux bactéries intestinales humaines par cette voie est particulièrement faible.

Créée par Andres Jordi