Détail de l'archive

© Eawag (Photo: Jürg Siegrist)

Bactéries : attention à la qualité du tuyau de douche !

13 avril 2016,

Le matériau dont est constitué un tuyau de douche ou un raccordement de robinet a une influence sur le nombre et la nature des bactéries qui peuvent s'y développer. C'est ce que montre une étude de l'Eawag dans laquelle des chercheurs ont suivi l'évolution microbiologique de six tuyaux de plastique du commerce pendant huit mois dans un simulateur de douche.

Les résultats montrent que les matériaux autorisés pour l'eau potable libèrent peu de carbone organique et qu'ils favorisent donc assez peu la croissance bactérienne. Au bout de huit mois, 2 à 200 millions de bactéries s'étaient développées sur chaque centimètre carré de ces matériaux. Seules 44 % des souches bactériennes détectées étaient présentes sur tous les matériaux de tuyauterie testés. Fait intéressant, les tuyaux caractérisés par la croissance bactérienne la plus faible présentaient la plus grande diversité relative de souches, dont certaines étaient pathogènes. D'après les chercheurs, il devrait être possible de développer des matériaux plastiques limitant non seulement la croissance bactérienne mais favorisant aussi les « bonnes » bactéries au détriment des pathogènes.

Créée par Andres Jordi