Détail de l'archive

L’Eawag a été reconduit comme Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a approuvé la reconduction de l’Eawag en tant que « Centre collaborateur de l’OMS pour l’eau et l’assainissement dans les pays en développement ». Eawag est l’un des 21 centres collaborateurs en Suisse et 281 à travers toute l’Europe. Au travers du Centre de collaboration, les chercheurs des 12 départements de l’Eawag seront associés avec l’OMS pour entreprendre des activités communes relatives à l’eau, l’assainissement et la santé mondiale.

En septembre 2016, l’Eawag a été reconduit comme Centre collaborateur de l’OMS pour quatre années supplémentaires. Eawag a été désigné pour la première fois en 2012, en reconnaissance de son expertise dans les domaines des déchets solides, de l’eau et de l’assainissement pour le développement, et de son engagement pour la réalisation de travaux pour aider l’OMS dans ses objectifs. La désignation de l’Eawag suit logiquement la création en 1968 du Centre international de référence pour la gestion des déchets (IRCWD), qui est devenu le Département de l’eau et de l’assainissement dans les pays en voie de développement (Sandec). Plus récemment, le Sandec a changé son nom en « assainissement, eau et déchets solides pour le développement », afin de mieux refléter sa vocation de département de recherche appliquée.

« En 1968, le Centre de référence a été constitué en tant que pôle de connaissances et centre de documentation », explique Christian Zurbruegg, membre de la direction et responsable de groupe Sandec, « sous la direction de Roland Schertenleib, le Centre de référence s’est réorienté vers la recherche en 1975, avec l’objectif affiché de contribuer aux politiques WASH, fondées sur des bases factuelles, dans le monde entier. Ce fut la naissance du département Sandec, ce qui a conduit à notre rôle en tant que Centre collaborateur de l’OMS. »

Collaboration axée sur l’eau potable et un assainissement durable

La collaboration OMS / Eawag dans cette prochaine phase portera de manière générale sur le thème de l’eau potable et de l’assainissement durable dans le cadre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Les activités de collaboration sont réparties dans les quatre domaines Renforcement des capacités, Égalité des sexes et WASH, Qualité de l’eau potable, et Assainissement urbain.

 « L’un des domaines de travail porte sur nos efforts pour contribuer à la première édition des directives d’assainissement de l’OMS. Au cours des quatre prochaines années, nous fournirons des contributions spécialisées, des évaluations systématiques et des conseils pour la diffusion et pour permettre aux pays de mettre en œuvre ces directives », explique Christoph Luethi, responsable du département Sandec .

La responsable de groupe Sara Marks décrit le travail de son groupe comme mettant l’accent sur le développement et l’expérimentation sur le terrain de kits et de systèmes de surveillance de la qualité de l’eau, entraînant des stratégies d’atténuation fondées sur les risques. « Ces activités auront lieu, par exemple, dans le cadre d’une étude de terrain en cours des systèmes de canalisations dans le centre-ouest du Népal en collaboration avec HELVETAS et le programme REACH : sécurité de l’eau pour les communautés pauvres dit-elle.

Les centres collaborateurs de l’OMS comprennent des instituts de recherche, des départements universitaires et autres organisations désignées par le directeur général pour mener des activités visant à soutenir les programmes de l’organisation. Il y a actuellement plus de 700 Centres collaborateurs de l’OMS à travers le monde collaborant avec l’OMS dans des domaines comprenant les soins infirmiers, la santé au travail, les maladies transmissibles, la nutrition, la santé mentale, les maladies chroniques et les technologies de la santé.

Créée par Stephanie Engeli