Détail de l'archive

Le système traditionnel pour assurer l'approvisionnement en eau et l'évacuation des eaux usées ne permet pas d'aborder un futur nécessairement placé sous le signe de la sobriété. Photo : Max Maurer

Repenser la gestion des eaux dans les villes

20 mai 2016,

Suite au vieillissement des infrastructures, à la croissance démographique et à l'urbanisation incessante, de nouvelles solutions doivent être imaginées pour assurer l'approvisionnement en eau et l'évacuation des eaux usées dans les villes. Comme c'est particulièrement visible en Afrique et en Asie, le système traditionnel reposant sur un réseau de distribution, un réseau d'égouts et des stations d'épuration centralisées, qui jusqu'à présent apportait satisfaction dans les pays industrialisés, ne permet pas d'aborder un futur nécessairement placé sous le signe de la sobriété. Dans un article paru dans la revue « Science », des chercheurs de l'Eawag plaident pour des solutions plus respectueuses des ressources de la planète. Pour réduire les besoins en eau, ils recommandent notamment de traiter et de réutiliser les eaux souillées et d'utiliser des technologies d'épuration plus efficaces. Une séparation des flux d'eaux usées sur leur lieu de production faciliterait d'autre part les traitements ultérieurs et permettrait de récupérer les nutriments contenus dans les urines et de produire de l'énergie à partir des matières fécales. À travers ses projets « Blue Diversion Toilet » et « Vuna », l'Eawag a déjà une certaine expérience de ces technologies. Il est en train de tester de nouvelles applications pratiques dans le « Water Hub » lancé dans le bâtiment modulaire expérimental « Nest » à Dübendorf. Les chercheurs plaident par ailleurs pour l'adoption de systèmes décentralisés pouvant être installés localement et rapidement en fonction des besoins sans demander des milliards d'investissement. Mais ils soulignent également que les solutions techniques ne font pas tout et qu'il importe également d'engager des réformes au niveau institutionnel et organisationnel et de mieux coordonner recherche, politique et travail de terrain pour s'engager véritablement sur la voie de la durabilité. Le programme de recherche stratégique Wings vise à combles ces déficits et à développer des solutions socio-techniques innovatrices qui pouvent constituer des alternatives comparables aux systèmes basés sur des réseaux.

 


Créée par Andres Jordi