Détail

Photo: Peter Penicka, Eawag

Résumé de l’histoire de la technologie de la séparation à la source à l’Eawag

Eawag innove depuis longtemps dans le domaine de la séparation à la source. Pour retracer cette épopée, ses collaborations et ses contextes, la Direction s’est adjoint les services de l’historien Luke Keogh. Ses travaux ont conduit à la publication récente de « Flows of Science » qui relate le cheminement étroit de scientifiques à l'œuvre.

Les résultats des recherches entreprises par l’historien environnemental Luke Keogh sont publiés dans Flows of Science. Élaboré à partir d’interviews réalisées avec des scientifiques et des groupes de discussions et de 30 heures d’enregistrements ou presque, Flows of Science relate le cheminement étroit de scientifiques à l’œuvre. Ce récit retrace l’histoire de la séparation à la source à l’Eawag de 1992 à 2017. En commençant par l’influence précoce du développement durable et en passant en revue des projets tels que Novaquatis, STUN, VUNA et Blue Diversion, l’ouvrage retrace le rôle pionnier qu’a joué l’Eawag dans le développement de la séparation à la source.

L’un des volets les plus captivants de ce récit est le périple que les technologies de séparation à la source ont dû faire pour obtenir leurs lettres de noblesse. De la Suisse au Népal, et ensuite au Kenya, en Afrique du sud, en Ouganda, la technologie de séparation à la source est revenue au bâtiment NEST à Dübendorf, en Suisse, apportant de nouvelles approches sur le secteur de gestion des eaux urbaines suisses.

L’ouvrage montre que pour proposer la technologie de séparation à la source comme une nouvelle approche révolutionnaire de la gestion des eaux urbaines, il faut des équipes qui collaborent pendant des décennies. 

Luke Keogh (*1983) est historien environnemental et conservateur. Il a passé sa thèse de doctorat en histoire environnementale à l’Université de Queensland, en Australie. Il a été l’un des principaux conservateurs de la grande exposition internationale intitulée «Bienvenue dans l‘Anthropocène : notre responsabilité envers l’avenir de la terre » (Deutsches Museum, Munich, 2014-2016). Parmi les multiples objets qui faisaient partie de l’exposition figurait la toilette bleue à séparation. 

Publication

Keogh, L. (2018) Flows of science. Source separation technology at the Swiss Federal Institute of Aquatic Science and Technology (Eawag), 1992-2017., 76 p, doi:10.5281/zenodo.1283187, Institutional Repository
Créée par Stephanie Engeli