Détail

Réseau fluvial dendritique (Photo : Paul Bourke/Google Earth fractals)

L’impact de l’espace fluvial sur les biocénoses

5 mars 2018,

Les réseaux fluviaux sont très ramifiés et ont une direction physique. Depuis quelques années, la recherche s’intéresse de très près à la manière dont ces configurations spatiales influencent la propagation des espèces et les processus dynamiques au sein des biocénoses. 

Les tout derniers résultats scientifiques obtenus par des groupes de recherche du monde entier, dont certains de l’Eawag, sont parus en janvier dernier dans un numéro spécial de « Freshwater Biology ». Le co-rédacteur de la publication en accès libre est Florian Altermatt, chercheur du département Écologie des cours d’eau de l’Eawag.

En s’appuyant sur différents groupes d’espèces, allant des diatomées aux poissons, les scientifiques ont étudié, dans le cadre de plusieurs projets, de quelle manière le réseau fluvial impacte des processus comme les rapports prédateurs-proies, les transports de matières ou la dissémination de germes pathogènes. Un article de l’Eawag montre comment la densité des populations est répartie dans les réseaux fluviaux. « Toutes les études montrent que la structure spatiale, la ramification et la dynamique des systèmes fluviaux sont des facteurs importants pour la dispersion et le fonctionnement des biocénoses», estime Altermatt.

Publication originale

(en accès libre) : Metacommunities in river networks: The importance of network structure and connectivity on patterns and processes, Jonathan D. Tonkin, Jani Heino, Florian Altermatt: https://doi.org/10.1111/fwb.13045

Créée par Irene Bättig