News archives

Failed to load

Les traitements antisalissure protègent les surfaces exposées à l'eau contre les algues. Photo : Limnomar, CC-BY-SA 4.0
27 septembre 2017

Pour éviter que les coques de bateau et autres surfaces exposées à l'eau ne soient envahies par les algues, les coquillages ou les crustacés, elles sont imprégnées de produits dits antifouling ou antisalissure. Or ces biocides ne se contentent pas de protéger les surfaces traitées mais se libèrent également dans l'environnement aquatique où ils peuvent nuire à la faune et à la flore.  En savoir plus

Le bilan des atteintes portées par l’agriculture aux cours d’eau est lourd.  Photo: Markus Zeh
5 septembre 2017

Étangs asséchés, ruisseaux mis sous terre, pollution due aux engrais et aux pesticides – le bilan des atteintes portées par l’agriculture à l’eau et aux cours d’eau est lourd. Vouloir le réduire est un défi de taille non seulement pour l’agriculture, mais aussi pour l’ensemble de la société. En effet, l’approvisionnement de la population en denrées alimentaires est un objectif tout aussi important. À la journée d’information de l’Eawag, des professionnels démontrent qu’il est possible d’aborder les conflits entre l’intérêt économique et la protection en menant un dialogue objectif, en se fixant des buts transparents et en prenant toute une série de mesures. En savoir plus

Station de conditionnement de l'eau du lac d’Ipsach (photo : ESB, Oliver Oettli)
1 septembre 2017

Le réchauffement climatique nécessite-t-il que l’on déplace le captage de l‘eau potable destinée à Bienne, et que s’est-il passé l’hiver 2009 pour que l’eau captée présente une turbidité subite ? Des questions auxquelles l’Eawag, mandaté par Energie Service Biel/Bienne, a apporté des réponses, tout soulevant de nouvelles interrogations.  En savoir plus

19 juillet 2017

Le lac des Quatre-Cantons est un élément marquant de la Suisse centrale dont la diversité des paysages n'a d'égale que la richesse de la faune. Dans le cadre de l'étude nationale « Projet Lac », le peuplement pisciaire du lac a été recensé pour la première fois de façon quantitative et standardisée. Certains secrets sont alors remontés à la surface. En savoir plus

L’eau du Léman en surface le 1er juillet 2017 : tandis que Genève et la rive sud-ouest jusqu’à Nyon ont enregistré des températures inférieures à 10 degrés, les baigneurs ont profité de22 degrés à Évian (source : meteolakes.epfl.ch).
13 juillet 2017

Le vent qui balaie l’eau chaude du lac en surface fait remonter de l’eau beaucoup plus froide des profondeurs. En raison de ce phénomène, la température du Léman a récemment chuté à 8 degrés. Cet évènement de refroidissement a été prédit par un projet mené par l’Eawag et l’EPFL.  En savoir plus

Au stade juvénile, les anguilles d'Europe (Anguilla anguilla) sont encore translucides. Elles sont alors appelées civelles. Photo : European Eel Foundation
21 juin 2017

Partant de la mer des Sargasses, à l'est de la Floride, où elles ont vu le jour, les anguilles d'Europe voyagent pendant près de trois ans pour rejoindre les côtes européennes où elles atteignent l'âge adulte. Pour se diriger, elles s'orientent en fonction des faibles modifications du champ magnétique terrestre dans l'espace. En savoir plus

Le «Rainbow Biosystem» team avec Severin Schwan (Roche) et Bundesrat Johann Schneider-Ammann
20 juin 2017

Une nouvelle idée d'entreprise - le Rainbow Biosystem - développé par des chercheurs de l’Eawag a reçu un prix dans la catégorie Business plan lors de la cérémonie de remise des prix pour le concours destiné aux startups »venture » qui a eu lieu le 19 juin. En savoir plus

Dans la salle d’élevage de l’Eawag : un cristallisoir est déposé dans un bassin pour prélever des œufs de poissons zèbres pour le FET-test (Fisch Embryo Toxicity test).
13 juin 2017

Des toxicologues de l’environnement de l’Eawag ont développé des procédés permettant de se passer d’expérimentations animales pour tester de nouveaux produits chimiques : au lieu de recourir aux tests traditionnels sur des poissons adultes, l’équipe se sert de cellules ou d’embryons de poissons. Ces méthodes alternatives présentent de multiples avantages et sont de plus en plus prisées des professionnels. C’est dans ce contexte qu’une spin-off de l’Eawag vient de voir le jour. Un entretien avec ses fondatrices et fondateurs. En savoir plus

Rotsee, © Eawag
7 juin 2017

Dans les lacs d'eau douce, une grande partie du méthane, gaz à effet de serre très puissant, est dégradé par des bactéries avant qu'il n'ait pu se dégager dans l'atmosphère. Une étude réalisée dans le Rotsee et le lac de Zoug montre maintenant que la majeure partie de cette dégradation n'est pas assurée par les méthanotrophes connus mais par des bactéries filamenteuses unique-ment rencontrées, jusqu'à présent, dans le domaine de l'eau potable. En savoir plus

Fig. 1 : Les scientifiques ont étudié la biologie et la chimie de l'eau en amont et en aval des stations d'épuration. Photo : Eawag
1 juin 2017

De nombreux micropolluants se déversent dans les fleuves et rivières avec les rejets des stations d'épuration. Là, il semble qu'ils ne portent pas seulement atteinte à certaines espèces mais perturbent également les fonctions de l'écosystème aquatique, affectant par exemple la dégradation des débris végétaux. C'est ce que révèle un projet de recherche lancé par l'Eawag dans le cadre de l'équipement d'une sélection de STEP de nouveaux traitements visant à réduire cette pollution. L'amélioration technique des premières stations donne déjà des résultats. En savoir plus