Détail de l'archive

Photo: Pixabay

Prendre des décisions fondées de manière ludique

19 décembre 2018,

Les décisions dans le domaine de l’environnement sont souvent complexes. Il convient d’impliquer différents acteurs, de tester différentes variantes et d’estimer les conséquences. Pour pouvoir également prendre en compte l’opinion d’un large public, l’Eawag a développé une App innovante – truffée d’éléments ludiques.

Faut-il dans une région construire une centrale à énergie éolienne, ou accorder plus d’importance à la protection du paysage ? Comment l’infrastructure des eaux usées doit-elle être organisée à l’avenir ? Pour de telles questions écologiques, l’analyse décisionnelle multicritères (MCDA : Multi-Criteria Decision Analysis) est une méthode reconnue. L’une des étapes les plus importantes est de faire remonter les préférences des personnes concernées : Qu’est-ce qui leur importe vraiment dans leur décision ? Quels sont les objectifs qui ont le plus de poids pour eux ? Pour obtenir ces réponses, des entretiens individuels ou des ateliers supervisés sont appropriés. Des questionnaires en ligne demanderaient moins de temps. Leur inconvénient : Les participants ne sont souvent pas familiarisés avec le sujet complexe, ou ils abandonnent parce que les questions sont souvent répétitives. Pour éviter de tels écueils, Alice Aubert du département des sciences sociales de l’environnement, a développé une App d’enquête innovante sur le modèle des infrastructures des eaux usées.

Tenir les participantes et participants en haleine

« Nous avons intégré l’enquête dans une histoire dans laquelle des personnes virtuelles communiquent avec les participants » explique Aubert. Ces éléments ludiques doivent procurer de l’amusement aux participantes et participants et maintenir leur motivation. Les connaissances nécessaires sont transmises en plusieurs cycles d’enseignement itératifs. Mais l’élément crucial de l’enquête est que les participants réfléchissent à leurs objectifs et les évaluent. Des conflits d’objectif apparaissent alors clairement. Un exemple tiré de l’App d’Aubert : Une infrastructure de traitement des eaux usées avec récupération élevée de phosphore requiert l’installation de toilettes non-conventionnelles, susceptibles d’être moins bien acceptées par les utilisateurs. Il faut alors décider si ce qui importe le plus est la récupération du phosphore ou l’acceptation sociale. Si lors de l’enquête avec des méthodes diverses, des préférences différentes se dégagent, la personne interrogée doit revoir encore une fois ses évaluations. « Certaines des personnes interrogées avaient de ce fait le sentiment d’être trop contrôlées », commente Aubert.

Leon et Alice guident les participants à travers le sondage, posent des questions, motivent et félicitent.

Leon et Alice guident les participants à travers le sondage, posent des questions, motivent et félicitent.

Concept testé avec succès

La forte densité d’informations s’est également révélée être un défi majeur dans le test mené avec plus de 100 étudiants. C’est pourquoi, dans une nouvelle version, Aubert veut agrémenter également les informations de fond avec des éléments ludiques. La chercheuse se réjouit que le prototype ait cependant été en général bien accueilli. L’évaluation a montré que les participantes et participants en savaient nettement plus sur le sujet après l’étude qu’avant, et qu’une majorité des sondés exprimaient des préférences leur correspondant. Aubert est convaincue du potentiel de telles enquêtes en ligne : « Les outils en ligne permettent d’appréhender l’opinion de la population avec plus de précision. » Les décisions à long terme dans le domaine de l’environnement pourraient ainsi bénéficier d’un soutien plus large, et les personnes concernées s’impliqueraient davantage dans leur mise en œuvre.


Vous voulez tester cette App vous-même ?


Vous pouvez télécharger gratuitement l’application « Eawag Survey App » dans l’App-Store d’Apple. Pour commencer l’enquête, il faut un Token que vous pourrez demander directement à Alice Aubert : alice.aubert@eawag.ch


Serious Games dans le domaine de l’environnement

Dans le cadre de ce projet, Alice Aubert a publié un aperçu sur les « Serious Games » dans le domaine de l’eau. Les jeux de ce type ont des objectifs allant bien au-delà du pur divertissement, p. ex. faire passer un message, échanger des informations ou s’entrainer à de nouveaux modes de comportement. Leurs thématiques vont de la gestion de l’eau à la pêche durable, en passant par la qualité ou la pénurie d’eau.

La liste se trouve dans la section « Supplementary Information » de l’article suivant Aubert, A. H., Bauer, R., Lienert, J. (2018) A review of water-related serious games to specify use in environmental Multi-Criteria Decision Analysis. Environmental Modelling and Software, 105, 64-78. doi.org/10.1016/j.envsoft.2018.03.023

Publication

Aubert, A. H.; Lienert, J. (2019) Gamified online survey to elicit citizens' preferences and enhance learning for environmental decisions, Environmental Modelling and Software, 111, 1-12, doi:10.1016/j.envsoft.2018.09.013, Institutional Repository
Créée par Irene Bättig