Détail

Graphique: Shutterstock

Accès ouvert aux résultats de la recherche de l’Eawag

15 juillet 2021,

L’Open Science est une évolution importante de la science car c’est l’accès ouvert aux résultats de la recherche. L’Eawag la soutient et met gratuitement à disposition du public une part croissante de ses données de recherche, descriptions, photos et même logiciels inclus, sur la plateforme Eawag ERIC ou, dans des cas particuliers, sur des bases de données internationales spécifiques à une discipline.  ERIC remplace l’ancienne plateforme DORA destinée depuis longtemps aux publications scientifiques.

Le but de l’open Science ou science ouverte est de rendre les résultats et découvertes scientifiques accessibles au monde entier. Les données de recherche (Open Research Data) et les publications scientifiques (Open Access) sont ouvertes et mises gratuitement à disposition sur des plateformes numériques. La science souhaite ainsi encourager la réutilisation de ses données et renforcer la collaboration au sein de la communauté scientifique et avec les acteurs de l’administration et de l’industrie par exemple, au-delà des disciplines et des frontières nationales. La transparence et la reproductibilité de la recherche scientifique sont d’autres objectifs importants de la science ouverte. En outre, l’accès ouvert peut encourager la réutilisation commerciale des données et la création de nouveaux modèles commerciaux ou Spin-offs.

Données ouvertes – ERIC

L’Eawag soutient le principe de science ouverte. «L’échange ouvert au sein de la communauté scientifique stimule considérablement la recherche», déclare Peter Reichert, représentant de l’Eawag dans le «Steering Committee Open Research Data» du domaine des EPF. «D’autres chercheurs travaillent dans des contextes différents et ont d’autres idées. Ainsi naissent de nouveaux projets aboutissant à de nouvelles découvertes.» C’est pourquoi l’Eawag a commencé à élaborer la plateforme ERIC dès 2019 (Eawag Research Data Institutional Collection). Les chercheurs de l’Eawag peuvent y publier les résultats de leur recherche selon les principes FAIR – Findable, Accessible, Interoperable et Reusable. ERIC est enregistrée dans le Registry of Research Data Repositories (re3data.org) et est reconnue comme FAIR Data repository par les donateurs et les revues.

«Jusqu’à présent, environ 100 ensembles de données sur différents thèmes liés à l’eau sont disponibles sur ERIC», explique Harald von Waldow, chef du projet ERIC – notamment des données sur les médicaments présents dans les eaux usées de 120 villes dans 37 pays; des données et logiciels documentant la manière d’optimiser la technologie d’assainissement d’une petite ville népalaise; des données sur la contamination des eaux de surface par les produits phytosanitaires, des estimations des émissions de protoxyde d’azote (gaz hilarant) provenant des stations d’épuration des eaux usées sur tout le territoire; des données sur la couverture de glace de six lacs suisses.

Outre les données de mesures, les ensembles contiennent également d’autres informations telles que de la documentation, des photos ou des logiciels.  «Si aucune mention contraire n’est indiquée, les données peuvent être réutilisées sans restriction», explique Harald von Waldow. Comme pour les publications scientifiques, un Digital Object Identifier (DOI) est enregistré pour chaque ensemble de données afin qu’elles puissent être globalement référencées, citées et trouvées sans équivoque. Les descriptions des ensembles de données indexés par des moteurs de recherche spécialisés sont également enregistrées. Ceci augmente la visibilité du travail des chercheurs.

Publications ouvertes – DORA

Depuis 2016, l’Eawag met ses publications scientifiques telles qu’articles spécialisés, livres, rapports à disposition sur la plateforme DORA (Digital Object Repository at Eawag). «Environ 85 pour cent des publications Eawag de 2020 et 2021 sont ouverts au public. Au sein du domaine des EPF, mais aussi au niveau national, l’Eawag joue le rôle de précurseur de l’Open Access», déclare Lothar Nunnenmacher, responsable de la bibliothèque Lib4RI qui a développé et exploite désormais DORA.

ERIC et DORA sont intimement liées. Si des publications ont été faites sur la base des ensembles de données, ERIC renvoie aux publications correspondantes sur DORA. Et DORA met en lien depuis les publications vers les ensembles de données sur ERIC. Il est ainsi facile de trouver les données et les publications affiliées.

Liens utiles

ERIC: Eawag Research Data Institutional Collection
DORA Eawag: Digital Object Repository at Eawag
Open Research Data – Position of the ETH Domain

News du Conseil des EPF, 1 Juillet 2021: «Le Conseil des EPF et les institutions du Domaine des EPF investissent résolument dans les mesures visant à poursuivre la mise en œuvre de l’Open Research Data.»

News des swissuniversities, 1 Juillet 2021: «swissuniversities adopte la stratégie Open Research Data»

Moteurs de recherche pour données scientifiques

Le 11 mai 2021, les Académies suisses des sciences ont publié un code d’intégrité scientifique.  Ce code exige notamment que les scientifiques rendent leurs données de recherche publiques en appliquant les principes FAIR.

Les principes FAIR

Créée par Bärbel Zierl