Détail

Initiatives communes du Domaine des EPF

15 juillet 2022,

Afin de renforcer ses priorités stratégiques que sont la durabilité et le dialogue avec la société, le Domaine des EPF, dont fait partie l'Eawag, va continuer à renforcer et à regrouper sa collaboration et sa coordination. Le Conseil des EPF a approuvé hier un total de 37 millions de francs pour dix initiatives communes.

Les initiatives communes se concentrent sur les axes stratégiques de recherche "Energie, climat et durabilité écologique" ainsi que "Engagement et dialogue avec la société". Dans l'axe stratégique "Energie, climat et durabilité écologique", six initiatives communes sont cofinancées par le Conseil des EPF pour un budget d'environ 30 millions de francs. Il s'agit notamment d'initiatives visant à développer des matériaux durables à partir de déchets de la production alimentaire ou à promouvoir l'utilisation du bois dans la construction. Diverses autres initiatives visent à relever les défis du changement climatique pour les écosystèmes et la biodiversité ainsi que pour la sécurité énergétique.

Dans l'axe stratégique "Engagement et dialogue avec la société", quatre initiatives sont soutenues par le Conseil des EPF pour un montant total d'environ 7 millions de francs. Il s'agit notamment d'une plateforme de dialogue entre la science et la société visant à promouvoir la compréhension mutuelle et à développer des offres de formation pour les chercheurs. Un laboratoire pratique sera créé en collaboration avec le Jurapark d'Argovie, dans lequel les chercheurs discuteront des problèmes de durabilité en échange direct avec les 32 communes du Jurapark et développeront ensemble des mesures et des solutions sur place. Il est également prévu de créer un centre national pour la conservation de la biodiversité, dans lequel les connaissances scientifiques sur ce thème seront rassemblées et rendues accessibles à toutes les personnes intéressées.

L'Eawag participe à sept initiatives

L'Eawag participe à sept des dix projets soutenus. Par exemple à l'initiative "Speed2Zero", qui se concentre sur le développement d'instruments, de plans d'action et de technologies pour permettre une transformation durable vers une Suisse sans gaz à effet de serre et respectueuse de la biodiversité. L'Eawag participe également au "Centre translationnel pour la protection de la biodiversité", qui vise à mettre à la disposition des acteurs et des chercheurs les informations et les connaissances pertinentes pour résoudre les problèmes environnementaux urgents. En collaboration avec d'importants acteurs suisses, le centre identifie des thèmes pour l'échange de connaissances, effectue des synthèses et traduit, communique et diffuse les résultats.

L'Eawag dirige le projet de mise en place d'une plate-forme de dialogue nationale. L'objectif est d'impliquer les acteurs de la science et de la société. Des questions telles que la propagation du virus Corona ou la présence de pesticides dans les eaux souterraines montrent que l'idée "la science fournit des données, la politique décide" est trop limitée - les problèmes sont trop complexes. Ce dont nous avons besoin, c'est d'un meilleur dialogue entre la science, la société et la politique. Pour cela, il faut des plates-formes bénéficiant d'un large soutien, et les chercheurs ont besoin de plus de connaissances et de conscience sur la manière de mener ce dialogue de manière constructive. Le projet vise à combler ces deux lacunes. D'autres formats de dialogue sont prévus, ainsi que des expositions sur des thèmes importants comme l'énergie ou la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Photo : iStock, Guirong Hao

Créée par Simone Kral