Détail

La stabilité biologique des lacs diminue dans le monde entier

Sur plus d'un millier de lacs étudiés dans le monde, environ un sur dix présente un comportement étrange. De manière générale, les écosystèmes aquatiques ont de plus en plus tendance à basculer. La stabilité écologique des lacs diminue, en particulier dans les régions à faible revenu et à forte densité de population.

Les lacs sont considérés comme des indicateurs précis du changement climatique et d'autres changements à grande échelle. Des phénomènes tels que la surfertilisation et les changements fondamentaux de la composition des espèces dans les lacs sont par conséquent bien étudiés. Mais il manquait jusqu'à présent une vue d'ensemble globale sur la fréquence de tels changements profonds et guère réversibles dans le système biologique et physique d'un lac et sur les facteurs qui en sont responsables. Or, une nouvelle étude de l'Institut de recherche sur l'eau Eawag et de l'Université de Montpellier - publiée aujourd'hui dans la revue PNAS - montre que sur 1015 lacs étudiés, 12,8% ont été touchés par des changements de régime importants et que la fréquence de ces changements abrupts est en augmentation.

Les résultats, obtenus à l'aide d'images satellites, indiquent certes une situation globalement assez stable des lacs. Mais les analyses des données révèlent un lien entre les facteurs géophysiques et socio-économiques et le risque de "basculement" d'un lac. Ainsi, ce risque augmente avec la densité de population dans le bassin versant du lac. En revanche, il diminue lorsque le produit national brut de cette population augmente. Luis Gilarranz, scientifique spécialisé dans l'environnement et premier auteur de l'étude, résume ainsi la situation : "Nos résultats montrent comment les inégalités socio-économiques ont un impact sur la protection de la nature et de l'environnement".
 

Photo de couverture: Les chercheurs ont analysé les images satellites et les données du bassin versant de plus de 1000 lacs dans le monde (Eawag).

Article original

“Regime shift, trends, and variability of lake productivity at a global scale,” by Luis J. Gilarranz et al. https://doi.org/10.1073/pnas.2116413119
 

Les chercheurs ont analysé les images satellites et les données du bassin versant de plus de 1000 lacs dans le monde.
(Illustration: Eawag, Luis J. Gilarranz)
Créée par Andri Bryner