News archives

Failed to load

Graphique: Eawag, Livia Enderli
18 mai 2018

Pour la deuxième fois en peu de temps, la recherche de l’Eawag a fait la une de la revue « Environmental Science & Technology ». En avril, le travail du chercheur Urs von Gunten et de son équipe de l’Eawag, portant sur la compréhension de l’ozonation des phénols, a été sélectionné comme article de choix de l’éditeur par l’American Chemical Society ACS et a figuré en couverture du journal spécialisé.  En savoir plus

Singine près de Zumholz, FR (Photo: Markus Zeh)
19 mars 2018

« A rolling stone gathers no moss » - « Pierre qui roule n'amasse pas mousse ». Ce proverbe serait à l'origine du nom du célèbre groupe des Rolling Stones. Mais cette affirmation est-elle vraie du point de vue du génie hydraulique et de l'écologie ?  En savoir plus

Janet Hering (Photo: Eawag, Aldo Todaro)
13 mars 2018

Janet Hering, directrice de l’Eawag et professeure de biogéochimie environnementale à l’EPF de Zurich a été élue Geochemical Fellow par la Geochemical Society et la Société européenne de géochimie (EAG). En savoir plus

8 mars 2018

Le 8 mars, Eawag chercheuse Lenny Winkel a été nommé professeure associée de géochimie environnementale inorganique de l’ETH Zurich par le Conseil des EPF. Lenny Winkel est cheffe du groupe Géochimie environnementale anorganique du département Ressources aquatiques et eau potable et actuellement professeure assistante à l’ETH Zurich. En savoir plus

Prélèvements dans la station d'épuration zurichoise de Werdhölzli  (Photo : Peter Penicka, Eawag)
7 mars 2018

En 2017, 68 villes, pour la plupart européennes, ont à nouveau participé à une étude mondiale sur les concentrations de drogues dans les eaux usées. L'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (EMCDAA) a publié les résultats aujourd'hui.  En savoir plus

Réseau fluvial dendritique (Photo : Paul Bourke/Google Earth fractals)
5 mars 2018

Les réseaux fluviaux sont très ramifiés et ont une direction physique. Depuis quelques années, la recherche s’intéresse de très près à la manière dont ces configurations spatiales influencent la propagation des espèces et les processus dynamiques au sein des biocénoses.  En savoir plus

S’il n’est pas possible de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 °C, environ un tiers des surfaces émergées et un cinquième de la population seront touchés par la sécheresse. Photo : OFEV, Judith Grundmann
22 février 2018

Le réchauffement climatique a un impact sur le bilan hydrologique de la terre : Le rapport entre les précipitations et l’évaporation baisse, ce qui peut entraîner l’apparition de nouvelles zones arides. Une équipe internationale comprenant des chercheurs de l’Eawag a analysé à quelle vitesse cette évolution aura lieu. En savoir plus

Embouchure du Rhône dans le lac Léman près du Bouveret : les affluents ont un effet refroidissant sur l’augmentation de la température des lacs pronostiquée suite au changement climatique. Photo : Rama, Wikimedia Commons, Cc-by-sa-2.0-fr
19 février 2018

Si le climat se réchauffe, les températures augmentent dans les eaux de surface des lacs, la stratification thermique est plus stable et se maintient plus longtemps et moins d’oxygène est acheminé en profondeur – c’est la thèse la plus répandue concernant l’impact du changement climatique sur les lacs. En savoir plus

Caitlin Proctor et Frederik Hammes travaillent à l'étude des biofilms des tuyaux de douche. (Photo: Eawag, Aldo Todaro)
15 février 2018

Le tuyau de douche renferme souvent plus de bactéries que le reste des conduites d'eau potable de la maison. Frederik Hammes et son équipe travaillent sur ce sujet depuis des années. Pour leur dernier projet, ils ont étudié 78 tuyaux de douche dans 11 pays différents. 21 d'entre eux renfermaient des légionelles potentiellement dangereuses. Hammes nous explique dans une interview pourquoi il considère que ce n'est pas une raison de s'inquiéter. En savoir plus

Alerte inondation ! Les chercheurs de l'Eawag rassemblent des données pour pouvoir mieux modéliser les inondations dues aux fortes pluies en milieu urbain. (Photo : Eawag, Andreas Scheidegger)
12 février 2018

De forts orages peuvent provoquer des inondations en milieu urbain. Pour pouvoir modéliser de tels évènements, il faut disposer de données sur celles survenues dans le passé. Or ni les niveaux d'eau ni les vitesses d'écoulement ne sont mesurés dans les rues et sur les places de nos villes. L'Eawag s'est proposé d'obtenir ces informations en exploitant les vidéos et photos existantes. En savoir plus