News archives

31 août 2021

Il est officiellement le professeur Alfred Wüest. Mais ses collègues chercheuses et chercheurs ainsi que toutes les personnes qui l’ont accompagné l’appellent tout simplement Johny. Lorsqu’il est arrivé à l’Eawag en 1983, personne n’imaginait que Johny Wüest aurait une influence aussi marquante sur l’institut de recherche et sur toutes les personnes qui ont travaillé avec lui au cours de ces années.

En savoir plus
26 août 2021

Depuis 2019, un laboratoire appelé LéXPLORE flotte sur le lac Léman. Natacha Tofield-Pasche, limnologue à l’EPFL et cheffe de projet du LéXPLORE, et Damien Bouffard, chercheur à l’Eawag et membre du comité de pilotage du LéXPLORE expliquent sur quoi portent les recherches et pourquoi cette plateforme de recherche est unique.

En savoir plus
19 août 2021

A l’Eawag, nous sommes particulièrement fiers de la composition internationale de notre personnel. Dübendorf et Kastanienbaum accueillent des chercheurs, des techniciens, des administrateurs et des stagiaires de plus de 40 nations différentes.

En savoir plus
17 août 2021

Les substances toxiques présentes dans l’environnement peuvent endommager le système nerveux des embryons de poissons. Les chercheuses et les chercheurs de l’Eawag ont à présent développé un modèle informatique qui permet de comprendre comment ces lésions se produisent.

En savoir plus
12 août 2021

Dans la pratique, les décisions relatives à la gestion de l’eau sont souvent liées à de grandes incertitudes. Il est essentiel de quantifier ces incertitudes et de communiquer sur celles-ci pour que la science soutienne la transparence des décisions sociétales.

En savoir plus
10 août 2021

Sam Derrer dirige la formation professionnelle à l'Eawag depuis dix ans. Il connaît donc mieux que personne toutes les facettes de l'apprentissage et sait comment soutenir les apprenties et apprentis en les poussant à donner le meilleur d'eux-mêmes.

En savoir plus
6 août 2021

L'azote est indispensable à toute forme de vie. Par conséquent, il était très important pour le développement de la vie aux premiers âges de notre planète que l'azote gazeux de l'atmosphère puisse être converti en une forme biodisponible. Jusqu'à présent, on supposait que cela était principalement le fait de cyanobactéries. Dans un article publié aujourd'hui dans « Nature Communications », une équipe de recherche montre maintenant que les bactéries pourpres sulfureuses pourraient également avoir contribué de manière substantielle à la fixation de l'azote. L'océan du Protérozoïque n'étant plus disponible pour des études directes, les chercheurs ont utilisé un habitat comparable : le lac de Cadagno au Tessin.

En savoir plus
5 août 2021

Les algues bleues et autres phytoplanctons sont importants pour les écosystèmes aquatiques. Cependant, lorsqu’ils s’accumulent en grandes quantités, ils peuvent être nocifs pour la santé humaine et animale, car certaines espèces produisent des substances toxiques. C’est pourquoi l’institut de recherche de l’eau Eawag travaille sur des méthodes pour améliorer la prévision des efflorescences algales.

En savoir plus
2 août 2021

Les infections par des salmonelles peuvent donner lieu à un large éventail d’évolutions pathologiques. Selon les dernières découvertes scientifiques, la flore intestinale expliquerait pourquoi certains cas sont bénins alors que d’autres sont extrêmement graves.

En savoir plus
29 juillet 2021

Une nouvelle théorie vient étayer l’hypothèse controversée de l’influence des planètes sur l’activité solaire. Elle démontre un mécanisme selon lequel l’influence très faible des planètes peut imposer son rythme à un système aussi vaste que le système solaire. Si cette théorie se confirme, il serait peut-être plus aisé de prédire l’activité solaire. Cela s’avèrerait très utile étant donné que les grosses éruptions solaires peuvent paralyser les infrastructures électroniques.

En savoir plus