News archives

Failed to load

Périphérie d'Alep. (Photo : CICR)
13 décembre 2017

En collaboration avec le Département Sandec de l'Eawag et le Comité International de la Croix Rouge (CICR), l’EPFL a lancé un nouveau cours en ligne accessible au public. Il montre pourquoi les ingénieurs de la santé publique jouent un rôle important dans des situations de crise humanitaire et comment on peut réduire les risques sanitaires. En savoir plus

Extraction d'ADN en conditions d'ultra-propreté (photo: Peter Penicka, Eawag)
11 décembre 2017

Les différences entre les communautés d'algues bleues des différents lacs périalpins s'estompent depuis une centaine d'années. De plus, le réchauffement climatique et la période d'eutrophisation du siècle dernier ont surtout profité à des espèces potentiellement toxiques capables de s'adapter très rapidement à de nouvelles conditions environnementales. C'est ce qu'a constaté une équipe de recherche dirigée par l'Eawag en étudiant l'ADN contenu dans des carottes sédimentaires. En savoir plus

Michael Besmer reçoit le prix Otto Jaag pour la protection des eaux de l’ETH principale Prof. Dr. Sarah Springman. (Photo : ETH Zurich)
30 novembre 2017

Michael Besmer a reçu le prix Otto Jaag pour la protection des eaux 2017 pour sa thèse intitulée « Monitoring short-term dynamics of bacterial concentrations in natural and engineered aquatic ecosystems ». Ce prix récompense les thèses et travaux de maîtrise exceptionnels réalisés à l’EPF de Zurich dans le domaine de la protection des eaux et de l’hydrologie.  En savoir plus

Sondage des eaux souterraines près de Fehraltorf, ZH (Photo : Robin Weatherl, Eawag)
23 novembre 2017

En collaboration avec le Centre d'hydrogéologie et de géothermie (CHYN) de l'université de Neuchâtel, l'Eawag a organisé un cours PEAK sur le sujet brûlant « Eaux souterraines et agriculture ». Au cœur de l'information et de la discussion : la pollution par les nitrates. En savoir plus

Même si les installations sont rincées fréquemment, les bactéries se développent fortement dans les conduites en plastique dont le matériau libère d'abondants composés carbonés dans l'eau. (Photo : Vario Images)
23 octobre 2017

La présence de bactéries est inévitable. Elles constituent même un élément essentiel de l'eau potable. Toutefois, des problèmes de santé publique peuvent survenir si des germes pathogènes viennent à se développer dans les tuyauteries. Or, comme le montre un projet de l'Eawag et de la Haute École de Lucerne financé par la Commission pour la technologie et l'innovation de la Confédération, certaines mesures permettent de limiter ce risque. En savoir plus

Colonies de bactéries résistantes se développant sur un milieu de culture contenant des antibiotiques.  (Photo : Helmut Bürgmann, Eawag)
18 octobre 2017

Comparée à d'autres denrées alimentaires, l'eau potable suisse renferme peu de bactéries antibiorésistantes ou de gènes de résistance aux antibiotiques. C'est ce que montre une étude réalisée par l'Eawag au niveau de huit circuits de distribution sur mandat de la Société suisse de l'industrie du gaz et des eaux (SSIGE) et des sociétés d'approvisionnement en eau potable. En savoir plus

Station de conditionnement de l'eau du lac d’Ipsach (photo : ESB, Oliver Oettli)
1 septembre 2017

Le réchauffement climatique nécessite-t-il que l’on déplace le captage de l‘eau potable destinée à Bienne, et que s’est-il passé l’hiver 2009 pour que l’eau captée présente une turbidité subite ? Des questions auxquelles l’Eawag, mandaté par Energie Service Biel/Bienne, a apporté des réponses, tout soulevant de nouvelles interrogations.  En savoir plus

Bastian Etter contrôle la qualité de l'urine stabilisée qui servira à produire de l'engrais.
25 août 2017

Le projet de recherche « VUNA » a permis à des chercheurs de l'EAWAG de développer un nouveau procédé de recyclage visant à récupérer les nutriments contenus dans l'urine et à les utiliser comme engrais. Les chercheurs ont fondé la spin-off Vuna SARL pour soutenir leur idéologie d'une gestion durable de l'eau et des eaux usées ainsi que pour élaborer et mettre en œuvre des concepts innovants en matière de traitement de l'eau et des eaux usées.  En savoir plus

Prélèvements d’échantillons dans une station de pompage d’eaux souterraines du district de Gujrat, dans la province du Pendjab (Photo : Tasawar Khanam, Comsats)
23 août 2017

La présence d’arsenic dans les nappes phréatiques servant à l’alimentation en eau potable et à l’irrigation est susceptible de menacer la santé de 50 à 60 millions de Pakistanais. C’est ce que révèle une étude menée sous la direction de l’Eawag, qui paraît aujourd’hui, co-financée par la DDC. Les chercheurs ont analysé à cet effet les données provenant de 1200 échantillons d’eaux souterraines et développé un modèle informatique reposant sur des critères géologiques et hydrologiques.  En savoir plus

Installation d’une cytométrie en flux en ligne par Frederik Hammes (Eawag) et Michael Bsmer (onCyt Microbiology AG) dans une entreprise d'approvisionnement en eau. (Foto: Frederik Hammes)
28 juin 2017

La cytométrie en flux a révolutionné la surveillance de la qualité bactériologique de l’eau. Grâce à son automatisation, cette révolution se poursuit. Après un travail fondamental fructueux, un chercheur de l’Eawag crée maintenant une entreprise dans ce domaine. En savoir plus