News archives

Failed to load

Vue sur l'intérieur de la galerie FE. Au premier plan, un conteneur de stockage final muni d'un système de chauffe qui lui permet de simuler un conteneur réel renfermant des éléments combustibles usés dégageant de la chaleur de ... (Photo: Nagra)
31 janvier 2019

Une équipe de l'Eawag s'est associée à la Nagra et à l'université de Berne pour étudier la dynamique des gaz dans une simulation de stockage final d'éléments combustibles usés. Les résultats sont parfois surprenants mais livrent une appréciation positive en matière de sécurité. En savoir plus

Le conseiller fédéral Guy Parmelin lors de la présentation du microscope sous-marin Aquascope par le Dr Francesco Pomati (Photo: Simone Kral)
24 janvier 2019

Sous la devise «Innovations suisses pour la Suisse», l’Eawag, en tant que partie intégrante du domaine des EPF, rencontre aux fins d’un échange des représentants du monde suisse de la politique, des administrations et de l’économie. En savoir plus

Florian Altermatt et Elvira Mächler, doctorante, prélèvent des échantillons d'eau à Chriesbach
24 janvier 2019

L'Académie suisse des sciences (SCNAT) a nommé Florian Altermatt président du Forum Biodiversité à partir de janvier 2019. Il avait auparavant occupé le poste de vice-président. Le biologiste dirige le groupe de recherche "Dynamique spatiale" de l'Eawag et est professeur à l'Université de Zurich. En savoir plus

Christoph Lüthi à son TedTalk à Munich (Source: TedX München)
22 janvier 2019

3 milliards de personnes vivent dans des villes sans égouts ni stations d'épuration. Ils doivent jeter leurs excréments dans des plans d'eau et polluer ainsi l'eau potable pour d'autres personnes en aval. Christoph Lüthi montre comment les nutriments peuvent être extraits des eaux usées au lieu de polluer l'environnement. En savoir plus

Également inclus dans l'étude : Rivière en Ecuador. (Photo : Scott Tiegs)
15 janvier 2019

Les facteurs climatiques déterminent les cycles du carbone des écosystèmes fluviaux. Ces facteurs sont de plus en plus influencés par l'homme. Pour la première fois, une étude à grande échelle montre maintenant des tendances globalement comparables et fournit ainsi une base pour l'évaluation future des conséquences du changement climatique.  En savoir plus

10 janvier 2019

Le 10 janvier 2019, l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) décernera pour la douzième fois le célèbre prix suisse de l'énergie "Watt d'Or". Parmi les cinq lauréats figure le bâtiment de recherche et d'innovation NEST de l'Empa et de l'Eawag. Le jury a accordé une attention particulière à l'unité "Solar Fitness & Wellness" lors de sa décision. En savoir plus

Photo: Pixabay
19 décembre 2018

Les décisions dans le domaine de l’environnement sont souvent complexes. Il convient d’impliquer différents acteurs, de tester différentes variantes et d’estimer les conséquences. Pour pouvoir également prendre en compte l’opinion d’un large public, l’Eawag a développé une App innovante – truffée d’éléments ludiques. En savoir plus

Jeder Rappen zählt
14 décembre 2018

L’Eawag participe à l’action « Jeder Rappen zählt » de la SRF et de la Chaîne du Bonheur. Le « water wall » de l’Eawag, une station de lavage des mains qui fait partie du projet Blue Diversion Autarky de l’Eawag, sera sur le site de la Haute école de Lucerne (HSLU) du 16 au 21 décembre. En savoir plus

13 décembre 2018

Michael Berg, Stephan Hug, Annette Johnson (in memoriam), Andreas Voegelin et Lenny Winkel du département Ressources aquatiques et eau potable (W+T) de l'Eawag reçoivent le « Prix Sandmayer » de la Société Suisse de Chimie (SSC) pour leur engagement de longue date dans la recherche en matière de contamination des ressources en eau potable par des éléments géogènes. En savoir plus

Les STEP offrent un bon barrage contre la dissémination de la résistance aux antibiotiques. Toutefois, la part de bactéries résistantes parmi les micro-organismes présents dans l'eau est plus importante en sortie de station. (Ph: STEP de Werdhölzli)
12 décembre 2018

Les bactéries résistantes aux antibiotiques ne sont pas totalement éliminées dans les stations d'épuration. Mais seule une partie des gènes de résistance détectés en sortie provient des eaux usées ; le reste se trouve déjà dans les boues activées. Comme le montre une nouvelle étude de l'Eawag, les stations d'épuration ne constituent pas uniquement un lieu de passage mais également d'activité et de transmission de l'antibiorésistance. En savoir plus