Département Sciences sociales de l’environnement

Demande pour des produits et services neutres en carbone

L’idée principale du projet est d’explorer l’approvisionnement privée d’un bien public mondial -produits et services neutres en carbone - dans le contexte de lutte contre le changement climatique. Les questions de recherche adressées dans ce projet sont les suivantes :

  • Quels sont les principaux moteurs de la décision des consommateurs d’acheter des produits et services neutres en carbone ?
  • Les gens sont-ils prêts à payer plus pour une neutralité carbone des produits ?
  • Les clients favorisent-ils les entreprises respectueuses du climat ?
  • Les essais aléatoires contrôlés peuvent-ils renseigner sur le degré de biais hypothétique dans les expérimentations des choix discrets ?

L’émergence volontaire du marché du carbone, comme par exemple les programmes de crédit-carbone, deviennent de plus en plus répandus et important résultant en un record de 42.8 MtCO2 séquestré et évité en 2018. En achetant volontairement des crédits-carbones, il est possible de payer et de compenser les émissions carbones causées par sa propre consommation et ses activités de production, en finançant des projets ayant pour but la réduction d’émissions. Ces activités sont donc rendues « neutres en carbone ». Un phénomène plus récent encore est celui du bilan neutre en carbone que visent aujourd’hui certaines entreprises. Alors que le « marketing vert » existe depuis un certain temps déjà, la neutralité carbone est un concept de degré supérieur.

Ce projet à pour but l’étude de la demande, des préférences et de la volonté de payer pour des produits et services neutres en carbone. En d’autres termes, il tentera d’éclaircir dans quelle mesure les consommateurs sont-ils prêts à récompenser les actions écologiques des entreprises et si des stratégies peuvent être utilisées pour rendre ces actions plus attrayantes. L’effet de l’utilisation de multiples labels de produits tels que la neutralité carbone sera également examiné. En outre, le but est de fournir aux décideurs politiques et praticiens deux leçons, l’une à propos des stratégies à bas-coût pour augmenter l’adoption de comportement vert et l’autre, à propos des perceptives méthodologiques concernant la superposition des caractéristiques des produits. Le projet se repose sur deux différentes méthodes de collection des données empiriques, d’un côté à travers une enquête online incluant une expérimentation des choix discrets et de l’autre à l’aide d’essais aléatoires contrôlés. A mesure que de nouvelles lignes de produits neutres en carbone arrivent sur le marché et que ceux-ci deviennent de plus en plus populaires, des méthodes hédoniques pourraient être utilisées, basées sur le comportement observé du marché.

Dr. Ivana Logar Chef de groupe, Cluster: EnvEco Tel. +41 58 765 5504 Envoyez un message