Actualités

22 novembre 2022

22 novembre 2022De nouvelles technologies peuvent contribuer à développer une gestion flexible et pérenne des eaux urbaines et à utiliser de manière durable la ressource eau. Un article récemment publié dans le magazine Aqua & Gas, une équipe de chercheuses et chercheurs de l’Institut de recherche sur l’eau Eawag montre les opportunités et les risques qui y sont liés.

En savoir plus
21 novembre 2022

21 novembre 2022Les deux chercheurs de l'Eawag Wenzel Gruber et Urs Schönenberger remportent cette année le prix Otto-Jaag pour la protection des eaux pour leurs travaux de thèse. Réduire les émissions de protoxyde d'azote, un gaz nocif pour le climat, provenant des stations d'épuration et diminuer l'entraînement de pesticides par les systèmes de drainage, tels sont les thèmes abordés.

En savoir plus
18 octobre 2022

18 octobre 2022Les eaux souterraines de nombreuses régions du monde sont polluées par de l’arsenic d’origine naturelle. Le fer permet de filtrer cette substance nocive dans l’eau. Des chercheurs de l’Eawag rendent visible pour la première fois le processus à l'œuvre dans un nouveau dispositif expérimental.

En savoir plus
27 septembre 2022

27 septembre 2022Lundi 26 septembre 2022, Janet Hering, directrice de l’Institut de recherche sur l’eau Eawag, a signé un accord de coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique IAEA. La coopération entre l’Eawag et l’IAEA contribuera à faire avancer la recherche sur les eaux souterraines et à soutenir l’utilisation durable des ressources de celles-ci.

En savoir plus
20 septembre 2022

20 septembre 2022Près de 140 participantes et participants de l’administration publique, de bureaux d’études privés et de la recherche profitent de la journée d’information Eawag à Lausanne pour s’informer et échanger sur les nouvelles méthodes de collecte et d’utilisation des données sur les cours d’eau.

En savoir plus
16 septembre 2022

16 septembre 2022Le «water wall» développé par des chercheuses et chercheurs de l’Eawag recycle les eaux usées des toilettes et du lavage des mains dans un cycle fermé. Il peut donc être utilisé dans les régions à faibles ressources en eau ou sans réseau d’eau ni d’eaux usées. Le projet a reçu le Mülheim Water Award.

En savoir plus