Détail

Comme un poisson dans le Rhin – Le professeur nage, l’Eawag analyse

24 juillet 2014,

Andreas Fath, professeur de Chimie à la  Hochschule Furtwangen dans le Baden-Würtemberg cherche de l’argent pour de nouveaux appareils de mesure et pour la recherche sur l’eau dans son institut. À cette fin, il veut parcourir tout le Rhin à la nage du 28 juillet au 24 août – des Alpes Grisonnes jusqu’à Rotterdam, y compris le Lac de Constance!

Le projet Rheines Wasser (Eau du Rhin) est toutefois bien plus qu’un simple show: Avec l’aide d’une équipe d’accompagnateurs, Andreas Fath procédera continuellement à des prélèvements d’eau et documentera également les changements de la qualité de l’eau du Rhin tout au long du parcours à l’aide de capteurs passifs fixés sur sa combinaison néoprène. Pour l’analyse des échantillons, le professeur Fath sera assisté par l’Eawag. Matthias Ruff du département Chimie de l’environnement est convaincu que le projet peut non seulement susciter des émotions, mais aussi apporter des résultats: «Les stations de surveillance du Rhin ne donnent une évaluation de la qualité de l’eau qu’à un point ou un profil transversal donnés. Le projet de parcourir le Rhin à la nage donnera de précieuses indications sur le déversement et la diffusion des substances sur toute la longueur du fleuve.» Andreas Fath veut communiquer des informations à la fin de l’automne sur l’évaluation en partie complexe des échantillons et tenir également une conférence à l’Eawag. Mais pour l’instant, le scientifique doit d’abord se jeter dans l’eau froide: le 28 juillet, ce sera dans le Tomasee, et pour les premiers kilomètres en vélo, puis le jour d’après, à partir de Ilanz/GR, définitivement dans le Rhin, presque 50 km par jour – un objectif ambitieux.

Comme un poisson dans le Rhin – Le professeur nage, l’Eawag analyse.

Créée par Andri Bryner