News archives

9 septembre 2019

La prise de conscience d'une consommation durable des eaux souterraines ne cesse de croître en raison du changement de l'utilisation des terres et du changement climatique. En conséquence, on s'intéresse de plus en plus à mieux comprendre les processus naturels et anthropiques qui influencent la qualité des eaux souterraines.

En savoir plus
4 septembre 2019

Deux chercheuses de l'Eawag ont été récompensées par le Centre de compétence suisse 3R (3RCC) qui leur a décerné le prix 3RCC 2019 pour leurs travaux de recherche particuliers. Avec leur projet, les chercheuses ont pu faire certifier pour la première fois selon la norme ISO un test de toxicité utilisant des cellules branchiales cultivées. C'est un jalon important pour la promotion d'alternatives à l'expérimentation animale. Le prix a été remis le 2 septembre à Berne.

En savoir plus
3 septembre 2019

La stratégie énergétique prévoit une nouvelle expansion de l'hydroélectricité. Les cours d'eau, les lacs et les paysages aquatiques suisses sont donc soumis à des pressions. Lors de la journée d'information de l'Eawag d'aujourd'hui, quelque 200 experts de la pratique, de la recherche et de l'administration discuteront de la manière dont les différents intérêts de l'eau peuvent être pris en compte de manière durable et où la concurrence entre ces intérêts exige que des priorités soient fixées. Les chercheurs de l'Eawag démontreront qu'il ne s'agit pas seulement de solutions techniques, mais aussi d'acceptation sociale, par exemple lorsque des mesures en faveur de l'écologie de l'eau entraînent une augmentation du prix de l'électricité.

En savoir plus
30 août 2019

Les amphipodes comptent parmi les organismes invertébrés les plus importants dans l'eau. Ils ont des fonctions écologiques centrales, par exemple comme nourriture pour les poissons ou dans la dégradation des feuilles. Néanmoins, on sait étonnamment peu de choses sur ces animaux, qui mesurent entre quelques millimètres et quelques centimètres. Et malgré des exigences très différentes, les espèces ne sont guère différenciées dans la surveillance de l'eau.

En savoir plus
30 août 2019

Le 1er septembre 2019, Benoît Ferrari prendra la direction par intérim du Centre Ecotox. Benoît Ferrari est expert en écotoxicologie des sédiments. Depuis 2013, il a la responsabilité du groupe « écotoxicologie des sols et des sédiments » au Centre Ecotox à Lausanne. L'actuelle directrice, Inge Werner, restera au Centre Ecotox à temps partiel jusqu'en 2021.

En savoir plus
28 août 2019

Non seulement les femmes, mais aussi une majorité des hommes trouvent que ceux-ci tombent plus souvent dans le piège et font preuve de partialité sur les questions de l’égalité des sexes. Deux fois plus de femmes que d’hommes pensent avoir été désavantagés en raison de leur sexe. De même, il y a deux fois plus de femmes à préconiser un quota de femmes à des postes académiques. C’est ce que montrent les résultats d’un sondage récemment publié dans la revue Earth and Space Science.

En savoir plus
15 août 2019

Les eaux souterraines suisses contiennent de nombreux produits de dégradation des pesticides. L'Eawag et l'ETH Zurich l'ont mis en lumière lors d'une étude élaborée. Les produits de transformation (métabolites) proviennent en majorité de pesticides issus de l'agriculture.

En savoir plus
5 août 2019

Les efforts pour l'assainissement de l'eau ont un effet : Selon l'Agence européenne pour l'environnement, plus de 85 % des sites de baignade dans les eaux européennes sont d'excellente qualité.

En savoir plus
30 juillet 2019

Ebola est une infection virale mortelle qui sévissait jusqu’ici principalement en Afrique centrale et occidentale. Dans les régions touchées, bon nombre de personnes ne connaissent pas cette maladie, n’y croient pas ou ne savent pas comment elles peuvent éviter une contamination. C’est pourquoi, dans les années 2014 à 2016, l’UNICEF a été très active notamment en Gambie, un pays d’Afrique de l’Ouest, où elle a mené des campagnes pour essayer d’éviter la propagation d’Ebola.

En savoir plus
25 juillet 2019

Les réserves de phosphore sont limitées et se répartissent à l’échelle mondiale entre un nombre restreint de pays. L’exploitation et le transport de ce nutriment sont complexes et coûteux. Le recyclage à l’échelle régionale devient donc de plus en plus important. La Suisse pourrait jouer un rôle pionnier avec une économie circulaire performante du phosphore.

En savoir plus