News archives

16 mars 2021

Si aucune pénurie générale n’est à déplorer, l’eau peut se raréfier selon les régions et les saisons. À l’inverse, les pluies deviennent plus abondantes et les inondations, localement plus fréquentes. Tels sont les constats qui ressortent des résultats du projet Hydro-CH2018 sur le cycle hydrologique, publiés aujourd’hui. Ces recherches approfondies avec la collaboration de l'Institut de recherche sur les eaux Eawag ont été menées sous la direction de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) dans le cadre du National Centre for Climate Services (NCCS). À l’avenir, les changements climatiques entraîneront une modification de la gestion de l’eau.

En savoir plus
3 mars 2021

Une bactérie dont le rôle est de respirer pour un cilié et de l’alimenter en énergie a été découverte dans un unicellulaire cilié du lac de Zoug. Cet organisme appelé endosymbiote utilise pour cela non de l’oxygène mais du nitrate.

En savoir plus
3 mars 2021

Des médicaments nouveaux arrivent sans cesse sur le marché. La principale préoccupation est naturellement leur efficacité sur l’homme. Mais leurs principes actifs ou leurs résidus finissent aussi un jour par arriver dans l’environnement où ils peuvent avoir des effets négatifs. Un grand projet européen, auquel participe également l’Eawag, veut contribuer à ce que de possibles impacts environnementaux des médicaments soient décelés dès les premières phases du développement du médicament par l’industrie pharmaceutique et les organismes chargés d’autoriser la mise sur le marché.

En savoir plus
2 mars 2021

Dans le lac de Constance, les épinoches ne cessent de coloniser de nouveaux milieux. Ces dernières années, elles ont même gagné le large et les eaux profondes. Une étude récapitulative réalisée par l'institut de recherche sur l'eau Eawag dans le cadre du projet «Seewandel» explique cette multiplicité exceptionnelle d'adaptations par la rencontre de trois lignées, dont une d'origine balte dont les gènes s'observent encore très rarement dans les autres lacs suisses.

En savoir plus
25 février 2021

Les petits crustacés copépodes sont capables de détecter si un déplacement d'eau dans leur voisinage est causé par un congénère ou par d'autres facteurs comme le vent ou les vagues. Cela les aide à trouver un ou une partenaire. On croyait jusqu'à présent que le courant gênait au contraire la recherche des partenaires.

En savoir plus
18 février 2021

Une nouvelle étude montre que le changement climatique pourrait modifier significativement la température de l’eau, la couverture de glace et le brassage de nombreux lacs suisses. Les lacs de moyenne altitude sont particulièrement exposés. Ils risquent de perdre l'intégralité de leur couverture de glace et de ne plus être brassés complètement deux fois par an. Un tel changement aurait des conséquences dramatiques sur le fonctionnement des écosystèmes lacustres.

En savoir plus
12 février 2021

Une colonie de bactéries sulfuriques se développe dans le bassin nord du lac Tanganyika, intervenant de manière significative sur le cycle de l’azote. Comme le montre une nouvelle étude, cette prolifération bactérienne pourrait s’étendre vers le sud à cause du changement climatique. Un phénomène qui aurait des conséquences majeures sur la pêche locale.

En savoir plus
9 février 2021

Les castors sont des maîtres bâtisseurs et modifient les paysages aquatiques avec leurs barrages et leurs châteaux. Notamment, là où ils sont présents, la biodiversité des milieux aquatiques augmente. Une étude menée par l’Eawag dans le Weinland zurichois montre qu’il en va de même pour les ruisseaux de zones à forte exploitation agricole. Cela fait de ces rongeurs des partenaires intéressants pour la revalorisation des cours d’eau.

En savoir plus
17 décembre 2020

En Europe, les centrales hydrauliques sont encore très rarement équipées de dispositifs de franchissement vers l'aval qui détournent efficacement les poissons des turbines et leur évitent ainsi d'être endommagés. Une équipe interdisciplinaire d'ingénieur∙e∙s de l'ETHZ et d'ichtyobiologistes de l'Eawag a maintenant mis au point une grille qui indique aux poissons le chemin à prendre pour gagner l'exutoire salvateur par des signaux basés sur des différences de pression et de courant. Ce système qui influence le comportement des poissons a prouvé son efficacité en conditions de laboratoire pour les jeunes saumons et les cyprinidés.

En savoir plus
1 décembre 2020

L'analyse de fractions-clés du génome pouvant être rattachées aux différentes espèces est une approche de mieux en mieux établie qui révolutionne l'étude de la biodiversité. Grâce à cette approche, il suffit d'échantillons d'eau pour effectuer un biomonitoring rapide des milieux aquatiques. Mais la caractérisation de l'ADN environnemental recèle aussi certaines embûches. Sous l'égide de l'Office fédéral de l'environnement, une équipe d'expertes et d'experts, dont beaucoup de l'Eawag, a élaboré un guide pratique qui indique les règles à respecter, de l'échantillonnage jusqu'à l'interprétation des données, pour obtenir des résultats fiables.

En savoir plus