Département Gestion des eaux urbaines

BGB Living Lab Bern

 

 

De quoi s'agit-il ?

Ce projet contribue à l'initiative de recherche Blue Green Biodiversity - une collaboration Eawag-WSL axée sur la biodiversité à l'interface des écosystèmes aquatiques et terrestres.

Ce projet permettra de surveiller l'impact de l'urbanisation et de préparer un laboratoire vivant urbain. Dans le centre de Berne, un site vierge de 20 ha (Viererfeld/Mittelfeld) sera développé pour accueillir 3'000 personnes. Cette étroite fenêtre d'opportunité pour capturer l'état de "pré-développement" avant le début de la construction produira des données rares de valeur scientifique et d'une immense valeur pour notre recherche sur la Blue Green Infrastructure et la biodiversité (BGI/BGB). Avec un ensemble initial de capteurs comprenant un réseau à haute densité de stations météorologiques, de moniteurs de niveau d'eau, de capteurs de température de l'air, de rayonnement et d'humidité du sol, nous capturerons les conditions hydrologiques et microclimatiques de base. En fin de compte, nous souhaitons établir un laboratoire de vie urbaine pour la recherche BGI/BGB qui exploite de riches mesures longitudinales de cette transformation urbaine. Nous sommes en train de créer un consortium de chercheurs intéressés par l'idée d'un laboratoire vivant urbain, notamment des scientifiques de l'Eawag et du WSL, dans les domaines de la biodiversité, de la pollution sonore et lumineuse, des sols urbains, de l'hydrogéologie et de la science citoyenne. Les investissements dans ce projet produiront un ensemble de données unique et rare, avec ses propres mérites scientifiques, d'une valeur significative pour notre recherche BGI et pour la publication.

À propos du projet de développement de Viererfeld/Mittelfeld

Le quartier de Viererfeld/Mittelfeld doit offrir un cadre de vie proche de la nature et bien desservi. Une grande importance est accordée à l'utilisation d'espèces indigènes et adaptées au site. En outre, les façades et les toits verts doivent être encouragés et les surfaces étanches doivent être réduites à un minimum fonctionnel. Ces BGI’s seront installées pour limiter l'impact de l'urbanisation et contribuer à rétablir l'équilibre hydrique et énergétique dans un état plus naturel. Une conception adaptée au climat devrait également garantir une qualité de vie élevée à l'avenir. Les intentions écologiques se manifestent, entre autres, dans l'aménagement polyvalent des paysages de toiture. Les hommes et les insectes pourront les utiliser. En outre, les toits serviront de zones de rétention pour l'eau de pluie, la production d'énergie et l'eau chaude. Le début de la phase de construction est prévu pour l'année 2023/2024.
Pour en savoir plus sur la planification du quartier, cliquez ici : Stadt Bern Viererfeld/Mittelfeld

BGI - Blue Green Infrastucture

Comment y arriver ?

L'Eawag, en collaboration avec le WSL, crée l'Urban Living Lab de Berne. Un Urban Living Lab est un espace public qui permet à un large éventail de parties prenantes et de citoyens de travailler ensemble pour développer des services urbains innovants dans un cadre réel. Il fournira également une infrastructure permettant à d'autres groupes de recherche de participer avec leurs propres projets de surveillance. Parmi les participants figurent des scientifiques issus des domaines de la biodiversité, de la pollution sonore et lumineuse, des sols urbains, de l'hydrogéologie et de la science citoyenne. Le cycle de vie du projet est caractérisé par quatre étapes :

  1. Établissement d'une base de référence avant l'urbanisation: Installation d'un réseau de capteurs pour établir un ensemble de données de référence avant le début de l'urbanisation. Les données se concentreront sur la surveillance du budget de l'eau et de l'énergie. ~ 2022-2024
  2. Suivi des changements liés à la construction: Enregistrer les changements environnementaux initiaux pendant la phase d'urbanisation et déterminer l'impact de la BGI sur l'écoulement des eaux, les inondations et la chaleur environnementale.  ~ 2024
  3. Évaluation post-construction: Analyse post-construction pour déterminer si la BGI peut réduire les impacts de l'urbanisation d'une nouvelle zone résidentielle aux niveaux de pré-urbanisation. ~ 2027
  4. Achèvement du projet: Fin de la phase de recherche active ~ 2031.

Établir la situation de base avant l'urbanisation

La première phase, qui devrait durer environ deux ans, comprend quatre tâches principales :

  1. Construction de modèles de base
  2. Conception et raffinement du réseau de capteurs
  3. Installation des capteurs et du matériel
  4. Intégration des données et des logiciels

Nous nous appuierons largement sur la technologie et l'expérience de l'Observatoire urbain de l'eau (UWO) à Fehraltorf. Pour la plupart des capteurs, nous utiliserons le protocole de transmission de données à faible puissance LoRaWAN.

Le tableau 1 présente une proposition des variables à mesurer pour établir la situation de base.

Tableau 1: Liste préliminaire des capteurs prévus

Parameter

Sensor Typ Anzahl Sensoren

Rayonnement global

Température de l'air

Humidité de l'air

Vitesse du vent

Précipitations

Station météo 1
Niveau d'eau capteur de niveau à ultrasons 3

Température du sol

Humidité du sol

Capteur d'humidité et de température du sol

4+

Température de l'air

Vitesse du vent

Direction du vent

Capteur de vitesse, de direction du vent

et de température de l'air

4+
Précipitations Pluviomètre 1
Rayonnement à ondes longues Pyrgeometer 4+
Rayonnement à ondes courtes Rayonnement photosynthétiquement actif 4+

 

Quels sont les avantages du projet ?

L'Urban Living Lab Bern servira de projet vitrine pour les mesures d'adaptation au changement climatique Blue-Green en Suisse. Il rassemblera différents projets de recherche interdisciplinaires sur un même site. Cela crée la possibilité unique d'une approche holistique des BGI, qui fait actuellement encore défaut dans la recherche. Jusqu'à présent, il était difficile de quantifier l'impact des BGI en raison de l'absence de données de référence. Ce projet va changer cela ! Nous avons la grande opportunité d'observer le bilan énergétique et hydrique pendant tout le cycle de vie du projet d'urbanisation. L'investissement dans ce projet produira un ensemble de données unique et rare avec ses propres mérites scientifiques qui seront d'une grande valeur pour nos recherches et publications sur les BGI.