Département Toxicologie de l’environnement

Besoins nutritionnels des lignées cellulaires de poisson
– développement d’un milieu de culture sans sérum (L-15Plus)

Les produits chimiques d’origine humaine sont constamment utilisés dans la vie de tous les jours, que ce soit dans les cosmétiques, en médecine ou en agriculture. Les agences de régulation sont donc à la recherche de prestataires pour réaliser des tests d’innocuité car, malgré leurs effets bénéfiques, ces produits chimiques peuvent également constituer un risque pour la santé humaine et l’environnement. L’évaluation du risque environnemental est encore très largement basée sur des tests réalisés avec des poissons. Afin de remplacer ces tests qui utilisent des poisons, nous sommes en train de développer des stratégies et des essais utilisant des lignées cellulaires permanentes de truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss), une espèce clé pour la protection de l’environnement. La procédure la plus aboutie actuellement est basée sur le test qui utilise la lignée cellulaire RTgill-W1 afin de prédire la toxicité aiguë pour les poisons. Ce test a déjà été validé à différents niveaux, a été récemment accepté en tant que norme ISO (21115) et été inclus dans le programme de développement des tests OECD. Cependant, bien que ces avancées aient ouvertes la voie au remplacement des poissons, la culture de ces cellules en routine et certains tests d’exposition aux produits chimiques nécessitent encore du sérum fœtal de veau pour la croissance des cellules. Il est donc temps d’éliminer ce dernier constituant d’origine animal de la culture des cellules de poisson et de s’orienter vers des tests qui ne font non seulement pas appel à des poissons, mais qui sont également exempts de substances d’origine animale. Afin d’y parvenir, nous proposons une approche systématique de criblage qui nous permettra de tester et d’identifier rapidement les facteurs nutritionnels nécessaires pour la prolifération des cellules de poisson. Le milieu de culture pour cellules de poisson Leibovitz’ L-15 qui est très largement utilisé servira de base et sera complété pour obtenir un milieu sans sérum et sans constituants d’origine animale : L-15Plus.

Contact

Dr. Barbara JozefChercheur postdoctoralTel. +41 58 765 6693Envoyez un message

Membre de l'équipe

Prof. Dr. Kristin SchirmerChef de DépartementTel. +41 58 765 5266Envoyez un message

Durée du projet

2 ans, début 01.02.2020

Financement

Swiss 3 R Competence Centre