Département Microbiologie de l’environnement

Microbiologie de l’environnement

Notre recherche se consacre principalement à la biologie des microorganismes et des communautés microbiennes. Nous voulons élaborer des principes fondamentaux permettant de comprendre les processus des communautés microbiennes, et appliquer ensuite ces principes aux problèmes appliqués concrets. En savoir plus

Sélection de publications

Agents pathogènes et santé humaine: Article sur le rôle des surfaces contaminées dans la transmission du SARS-CoV-2 au sein des communautés et sur l'efficacité des interventions en matière d'hygiène des mains et de désinfection des surfaces. Article

Écologie des systèmes microbiens: Article montrant que les bactéries ont évolué une hétérogénéité phénotypique de leur temps de latence pour résoudre le compromis existant entre leur taux de reproduction et leur survie. Article

Microbiologie de l'eau potable: Etude critique quant au possible effet de la stagnation des systèmes de plomberie du bâtiment sur la prolifération des légionelles durant le confinement lié au COVID-19. Article

Communautés microbiennes: Article montrant que les modèles d'auto-organisation spatiale des microbes peuvent se diversifier et acquérir différentes propriétés. Article

News

22 septembre 2022

Le professeur Martin Ackermann, directeur désigné de l'Eawag et professeur ordinaire à l’ETH Zürich, est nommé professeur ordinaire d’écologie des systèmes microbiens à la Faculté de l’environnement naturel, architectural et construit de l’EPFL.

En savoir plus

Projets de recherche

Application of Wastewater-based Epidemiology to SARS-CoV-2 Detection
We combine computational, experimental and clinical approaches to develop a clearer view of microbiomes.
Plusieurs groupes de recherche se sont associés pour travailler sur la thématique des légionelles dans le cadre d'un projet de recherche pluridisciplinaire et global. Le projet «Lutter contre les légionelles dans les bâtiments» (LeCo) lancé en début d’année sur mandat de la Confédération s’étalera sur quatre ans.
Fate of antibiotic resistance during microbial range expansion