Actualités

26 novembre 2020

Les opulents tapis de plantes aquatiques flottantes sont le résultat d'un surplus de nutriments. Mais les chercheurs Eawag montrent qu’elles pourraient aussi faire partie des stratégies de solution.

En savoir plus
19 novembre 2020

De nombreux chercheuses et chercheurs de l’institut de recherche sur l’eau Eawag travaillent sur le thème des toilettes. Sept d’entre eux expliquent dans de courtes vidéos pourquoi ce thème les fascine et quel est l'objet de leur recherche.

En savoir plus
19 novembre 2020

Une fiche d'information de l'Académie des sciences naturelles montre : Des quantités excessives d'azote et de phosphore sont rejetés dans l'environnement suisse. Là, ils portent un grave préjudice à la biodiversité, aux forêts et aux masses d'eau, exacerbent le changement climatique et affectent la santé humaine. Les causes sont effectivement connues.

En savoir plus
18 novembre 2020

La chercheuse Juliane Hollender et les chercheurs Ole Seehausen, Bernhard Truffer et Urs von Gunten de l’Institut de recherche sur l’eau Eawag font partie des «highly cited researchers 2020» (scientifiques les plus cités de 2020).

En savoir plus
12 novembre 2020

Une équipe de l'Eawag, l'institut des sciences et technologies de l'eau, et de l'université de Berne présente dans la revue scientifique ZooKeys sept espèces de corégones endémiques des lacs de l'Oberland bernois, dont quatre n'avaient encore jamais été décrites scientifiquement et deux n'ont été reconnues comme espèces à part entière que dernièrement. Le complexe lac de Thoune-lac de Brienz présente ainsi une diversité exceptionnelle de corégones qui, en Suisse, ne trouve d'égale, s'il en est, qu'au lac des Quatre-Cantons … et ces lacs profonds pourraient bien encore réserver quelques surprises.

En savoir plus
3 novembre 2020

Dans le domaine agricole, une grande quantité d’eau s’écoule des champs, ainsi que des routes et des chemins directement dans les cours d’eau en empruntant des bouches d’égout et autres systèmes de drainage artificiels. Des pesticides sont également rejetés dans les cours d’eau et les plans d’eau à la suite de ces courts-circuits – selon une nouvelle étude, beaucoup plus qu’on ne le supposait jusqu’ici.

En savoir plus
29 octobre 2020

Lorsque le vent souffle du sud-ouest sur le lac de Bienne et provoque de fortes pluies, de grandes quantités de sédiments sont emportées de l’Aar vers le lac. Étant donné que le vent du sud-ouest influence la circulation du lac, la direction du vent a une influence décisive sur les lieux de dépôts sédimentaires dans le lac – à savoir, le long de la rive est en direction de Bienne – une indication importante pour identifier les zone à risque pour les glissements de terrain.

En savoir plus
22 octobre 2020

Les résultats de la nouvelle campagne de mesure sur le lac Kivu en Afrique montrent que, contrairement à ce qui était supposé, la concentration de méthane dans l’eau reste relativement stable et ne croît que très lentement. C’est pourquoi le risque d’une brusque fuite de gaz sur le lac ne s’accroît pas à l'heure actuelle.

En savoir plus
15 octobre 2020

L’exploration et l’exploitation des ressources maritimes mondiales sont inégalement réparties. Bien qu’un grand nombre de ces ressources proviennent de l’hémisphère sud, elles sont explorées essentiellement par un petit nombre de pays de l’hémisphère nord. En conséquence, malgré la Convention sur la diversité biologique, la plupart des bénéfices et des profits y circulent également. C’est ce que montre une analyse des publications scientifiques des 50 dernières années.

En savoir plus
9 octobre 2020

Le fait qu'un lac ait été autrefois pollué par trop de nutriments se reflète aussi des décennies plus tard dans la communauté des bactéries qui vivent de ces nutriments dans les sédiments. Or, il est étonnant que l’interaction mutuelle des microbes dans les sédiments n’ait guère été étudiée jusqu’ici.

En savoir plus
6 octobre 2020

Tool PlaNet est un nouvel outil numérique qui permet aux communes de recenser facilement les partenaires importants tout autant que les voix critiques susceptibles d’être associés à des projets complexes dans le domaine de l'environnement ou de l’infrastructure. Il les aide ainsi à mettre en place des processus participatifs de manière professionnelle.

En savoir plus
1 octobre 2020

La rigueur avec laquelle nous suivons les règles de conduite pour nous protéger du coronavirus peut s’expliquer par des raisons psychologiques. Par exemple par les attentes que nous avons vis-à-vis de nous-mêmes et des autres. C’est ce que montre une enquête représentative dont les résultats pourraient servir à optimiser les campagnes.

En savoir plus
29 septembre 2020

Pour l’économie circulaire, les eaux usées recèlent un fort potentiel. Au NEST, l’Eawag travaille à un traitement décentralisé des eaux usées afin de les utiliser comme source de nutriments, d’énergie et d’eau. Ses partenaires principaux en la matière sont l'entreprise Keramik Laufen AG avec ses toilettes à séparation d’urine «Save!» et le spin-off Vuna d’Eawag et son engrais liquide «Aurin» à base d’urine.

En savoir plus
23 septembre 2020

Si la qualité de l’air s’est améliorée en Suisse, elle n’est pas encore assez bonne. Afin de poursuivre la longue série de mesures des polluants atmosphériques à Dübendorf (ZH), la Confédération aujourd’hui a complété son réseau national d’observation des polluants atmosphériques (NABEL) par une nouvelle station de mesure sur le campus Empa-Eawag.

En savoir plus
18 septembre 2020

L’adaptation à des conditions climatiques plus chaudes peut augmenter la résistance des virus, rendant plus difficile leur inactivation. Telles sont les conclusions d’une nouvelle étude à laquelle l’Eawag a participé. Le réchauffement climatique pourrait donc induire une lutte plus ardue contre les virus.

En savoir plus
10 septembre 2020

Il n’y a pas très longtemps, on pensait qu’il y avait environ 20 espèces d’amphipodes indigènes en Suisse. Un projet de l’Institut de recherche sur l’eau Eawag et de l’Université de Zurich a montré maintenant qu’il en existe plus de 40 espèces. Cela vaut la peine d’y regarder de près, car on ne peut protéger que ce qu’on connaît.

En savoir plus
8 septembre 2020

Adriano Joss, technicien des procédés de l’Institut de recherche sur l’eau Eawag, travaille depuis de nombreuses années sur les stations d'épuration et l’élimination des pollutions aux microparticules dans l’eau. Il a réalisé avec le responsable du laboratoire de particules Eawag Ralf Kägi, une compilation des dernières découvertes scientifiques sur le thème des microplastiques. Il présente les principaux résultats dans cette interview. Nous publions sur notre site internet les informations détaillées sur «les microplastiques dans l’environnement».

En savoir plus
2 septembre 2020

Des chercheuses et chercheurs d’Agroscope, de l’Eawag, l’Université de Berne et l’ETH ont mis au point une méthode exhaustive de détection des résidus de polluants organiques dans les sols et les sédiments. Selon les premiers résultats, on trouve également, en plus des substances connues, certaines substances détectées pour la première fois.

En savoir plus
28 août 2020

Le magazine Nature Sustainability vient de publier un article récapitulatif sur les possibles risques associés à la présence du virus Covid-19 dans les eaux usées. Le Prof. Eberhard Morgenroth (chef du département Eawag Technologie des procédés) est co-auteur de l’article. Nous lui avons posé cinq questions.

En savoir plus
26 août 2020

A travers une étude menée avec d'autres chercheurs d'Australie, d'Angleterre, de Tanzanie, d'Ouganda et des USA et basée sur l'analyse du génome de 100 espèces de Cichlidés africains, une équipe de l'institut de recherche sur l'eau (Eawag) et de l'université de Berne fait état de fortes différences de vitesse et de fréquence de spéciation au sein de cette famille de poissons. Les biologistes montrent comment les échanges de variantes de matériel génétique entre espèces existantes accélèrent la formation de nouvelles espèces lorsque les conditions écologiques sont favorables.

En savoir plus
17 août 2020

Les cyanobactéries sont très communes aussi bien dans le milieu aquatique que terrestre. Elles peuvent, ponctuellement, proliférer à la surface des eaux stagnantes au point de former ce que l’on appelle des blooms ou efflorescences.  Etant donné que certaines espèces produisent des substances toxiques, elles suscitent de nombreuses questions.

En savoir plus