Actualités

5 décembre 2019

Dans les lacs d’Afrique orientale vivent notamment un grand nombre d’espèces différentes de cichlidés. Cette diversité s’est développée entre autres grâce aux hybrides qui ont réussi à conquérir de nouvelles niches écologiques dans leurs habitats. C’est ce qu’ont découvert des scientifiques de l’Institut de Recherche de l’Eau de l’Eawag et de l’université de Berne.

En savoir plus
2 décembre 2019

Les invertébrés du fond des rivières sont sous étroite surveillance, car ils servent d'indicateur pour l'évaluation de l'état écologique des cours d'eau. Une nouvelle étude à l'échelle nationale menée par L'Institut de recherche de l'eau Eawag révèle quelles sont les espèces les plus significatives et comment le monitoring et la gestion des eaux peuvent être constamment améliorés.

En savoir plus
19 novembre 2019

C'est la Journée mondiale des toilettes aujourd'hui. Ce qui peut paraître curieux vise à attirer l'attention sur un problème sérieux. Parce-que dans le monde, une personne sur trois n'a pas accès à des installations sanitaires dignes de ce nom. À travers le système « Blue Diversion Autarky », des chercheuses et chercheurs ont créé des toilettes qui fonctionnent sans être raccordées à un réseau d'adduction ou d'évacuation des eaux et qui permettent même de récupérer les matières valorisables contenues dans les eaux usées.

En savoir plus
18 novembre 2019

L’EPF Zurich a décerné à Stefan Achermann le prix Otto Jaag pour la protection des eaux pour sa thèse intitulée «Exploring linkages between micropollutant biotransformation reactions and microbial community characteristics in activated sludge». Ce prix récompense des thèses de doctorat et travaux de master de l’EPF Zurich dans le domaine de la protection des eaux et des sciences aquatiques. Dans sa thèse, Stefan Achermann a combiné des méthodes de chimie analytique à des techniques de biologie moléculaire afin d’étudier les réactions de décomposition des micropolluants dans des stations d’épuration.

En savoir plus
13 novembre 2019

Dans les lacs et les rivières du Groenland vivent sans doute des centaines d’espèce d’ombles chevaliers. C’est ce que présume une équipe de l’Institut de Recherche de l’Eau de l’Eawag et de l’université de Berne, qui a découvert dans le bassin versant du fleuve Equalit la plus grande diversité d’espèces d’ombles chevaliers lacustres connue à ce jour.

En savoir plus
4 novembre 2019

Les analyses, qui permettent depuis peu de mesurer les pyréthrinoïdes et les organophosphorés à très faible concentration, montrent que le risque émanant de ces insecticides pour les organismes aquatiques peut surpasser celui dû à tous les autres produits phytosanitaires.

En savoir plus
30 octobre 2019

Quelles sont les questions importantes pour les chercheurs et les professionnels dans le domaine de l'assainissement communal et quelles sont les tendances qui les inquiètent ou les laissent sceptiques ? Un horizon scanning réalisé pour la première fois par des scientifiques de l'Eawag livre une réponse : la digitalisation croissante intéresse ou préoccupe particulièrement la communauté. Quels sont les chances et les risques pour l'assainissement ? Nous avons posé la question à Frank Blumensaat, ingénieur environnementaliste à l'EPF de Zurich et à l'Eawag.

En savoir plus
23 octobre 2019

La cocaïne est l'une des drogues les plus prisées en Europe centrale et méridionale. En Europe de l'Est par contre, on consomme principalement de la méthamphétamine, plus connue sous le nom de Crystal Meth. C'est ce que confirme le nouveau rapport européen sur les drogues.

En savoir plus
16 octobre 2019

Dans les écosystèmes aquatiques, les mollusques et les plantes aquatiques filtrent et épurent l'eau, si bien que le développement algal reste habituellement modéré. Des essais menés dans les étangs expérimentaux de l'Eawag montrent cependant que cet équilibrage peut être mis en échec lorsque les deux filtreurs coexistent.

En savoir plus
8 octobre 2019

Les daphnies ont la capacité de s'adapter très rapidement aux variations de leur environnement. C'est ce qu'ont montré des biologistes de l'Eawag et de l'université Cornell dans une étude menée dans le lac Oneida, aux États-Unis. Les adaptations ont un effet sur la densité de population des daphnies et donc sur l'ensemble du réseau trophique du lac.

En savoir plus
4 octobre 2019

Outre la recherche et le conseil, l’enseignement est l’un des trois piliers de l’Eawag. Chaque année, environ 140 étudiants de master sont pris en charge à l’Institut et pour certains directement impliqués dans des projets de recherche. Cette intégration, les hiérarchies horizontales ainsi que la culture interdisciplinaire de l’Eawag constituent un environnement unique très apprécié par les étudiants et les tuteurs, qui mène à d’excellentes réussites aux masters.

En savoir plus
2 octobre 2019

Les modifications rapides intervenant dans le génome de deux espèces étroitement liées ne peuvent être expliquées uniquement par des processus évolutifs tels que la pression sélective. Les processus écologiques, comme la dynamique de la taille des populations, jouent à cet égard un rôle tout aussi important. Une équipe internationale de chercheurs placée sous la houlette de l’Eawag et de l’université de Constance en a fait la démonstration expérimentale pour la première fois avec une algue et un virus.  L’étude a été publiée ce jour dans la revue Science Advances.

En savoir plus
27 septembre 2019

Les sédiments fluviaux ont généralement un effet de puits pour les hormones dissoutes dans l’eau. Mais s’ils sont remis en suspension, par exemple lors d’un épisode de crue, ces substances peuvent revenir dans la colonne d’eau, avec des conséquences potentiellement négatives pour l’écosystème.

En savoir plus
23 septembre 2019

De nouvelles espèces peuvent apparaître rapidement lorsqu’elles colonisent de nouvelles niches. Mais les mutations génétiques sont rares, aussi comment une spéciation écologique si rapide est-elle possible ? Les écotypes fluviaux et lacustres d’épinoches qui sont apparus depuis peu dans le lac de Constance apportent une réponse surprenante à cette question.

En savoir plus
17 septembre 2019

Le protocole de Montréal a permis d’enrayer la dégradation de la couche d’ozone stratosphérique et donc d’empêcher une augmentation du rayonnement UVB à la surface de la Terre. Mais de nombreuses questions demeurent : quel est, par exemple, l’effet du changement climatique sur le rayonnement UV reçu par les écosystèmes aquatiques et terrestres ? Un article de revue paru récemment dans Nature Sustainability avec la contribution de l’ancienne chercheuse de l’Eawag Barbara Sulzberger traite de ces questions.

En savoir plus
10 septembre 2019

L’épuration des eaux usées communales requiert beaucoup d’énergie. L’Eawag a accompagné un projet qui constitue tant une alternative économe en énergie aux étapes traditionnelles d’épuration qu’une solution peu encombrante pour augmenter la capacité.

En savoir plus
9 septembre 2019

La prise de conscience d'une consommation durable des eaux souterraines ne cesse de croître en raison du changement de l'utilisation des terres et du changement climatique. En conséquence, on s'intéresse de plus en plus à mieux comprendre les processus naturels et anthropiques qui influencent la qualité des eaux souterraines.

En savoir plus
4 septembre 2019

Deux chercheuses de l'Eawag ont été récompensées par le Centre de compétence suisse 3R (3RCC) qui leur a décerné le prix 3RCC 2019 pour leurs travaux de recherche particuliers. Avec leur projet, les chercheuses ont pu faire certifier pour la première fois selon la norme ISO un test de toxicité utilisant des cellules branchiales cultivées. C'est un jalon important pour la promotion d'alternatives à l'expérimentation animale. Le prix a été remis le 2 septembre à Berne.

En savoir plus
3 septembre 2019

La stratégie énergétique prévoit une nouvelle expansion de l'hydroélectricité. Les cours d'eau, les lacs et les paysages aquatiques suisses sont donc soumis à des pressions. Lors de la journée d'information de l'Eawag d'aujourd'hui, quelque 200 experts de la pratique, de la recherche et de l'administration discuteront de la manière dont les différents intérêts de l'eau peuvent être pris en compte de manière durable et où la concurrence entre ces intérêts exige que des priorités soient fixées. Les chercheurs de l'Eawag démontreront qu'il ne s'agit pas seulement de solutions techniques, mais aussi d'acceptation sociale, par exemple lorsque des mesures en faveur de l'écologie de l'eau entraînent une augmentation du prix de l'électricité.

En savoir plus