Département Sciences sociales de l’environnement

Sciences sociales de l’environnement

L’objectif du département Sciences sociales de l’environnement (ESS) est de mener une recherche environnementale de qualité et moderne dans une perspective sociologique, en mettant l’accent sur les thèmes de l’eau. Les chercheurs qui travaillent dans ce département ont des formations en sciences politiques, économie, économie d’entreprise, psychologie, géographie économique ou analyse décisionnelle.

Nouvelles

Das Wehr des Kleinwasserkraftwerks «Wannebode» bei Reckingen (VS) ist eine Zäsur im Kontinuum des Blinnenbachs. (Foto: Eawag)
3 septembre 2019

La stratégie énergétique prévoit une nouvelle expansion de l'hydroélectricité. Les cours d'eau, les lacs et les paysages aquatiques suisses sont donc soumis à des pressions. Lors de la journée d'information de l'Eawag d'aujourd'hui, quelque 200 experts de la pratique, de la recherche et de l'administration discuteront de la manière dont les différents intérêts de l'eau peuvent être pris en compte de manière durable et où la concurrence entre ces intérêts exige que des priorités soient fixées. Les chercheurs de l'Eawag démontreront qu'il ne s'agit pas seulement de solutions techniques, mais aussi d'acceptation sociale, par exemple lorsque des mesures en faveur de l'écologie de l'eau entraînent une augmentation du prix de l'électricité. En savoir plus

Händewaschen gehört zu den wichtigsten Massnahmen, um sich vor Ebola zu schützen. (Foto: Universal Gambia and Eawag on behalf of Oxfam America)
30 juillet 2019

Ebola est une infection virale mortelle qui sévissait jusqu’ici principalement en Afrique centrale et occidentale. Dans les régions touchées, bon nombre de personnes ne connaissent pas cette maladie, n’y croient pas ou ne savent pas comment elles peuvent éviter une contamination. C’est pourquoi, dans les années 2014 à 2016, l’UNICEF a été très active notamment en Gambie, un pays d’Afrique de l’Ouest, où elle a mené des campagnes pour essayer d’éviter la propagation d’Ebola. En savoir plus

Foto: Amritansuh Sikdar, Unsplash
22 mars 2019

Aujourd'hui, la Journée mondiale de l'eau de l'Unesco a pour devise "Ne laissez personne de côté". De nombreuses personnes n'ont toujours pas accès à l'eau potable et aux installations sanitaires pour diverses raisons. Mais l'accès à l'eau potable ne suffit pas à lui seul, sait le psychologue comportemental Hans-Joachim Mosler du Département des sciences sociales de l'environnement. En savoir plus

Groupes

EHPsy

Psychologie de l’environnement et de la santé

DA

Analyse décisionnelle

EnvEco

Économie de l’environnement

Cirus

Transitions durables et dynamiques d'innovation

PEGO

Analyse politique et Gouvernance environnementale

Projets

Index de nos projets de recherche