Département Ressources aquatiques et eau potable

Ressources aquatiques & eau potable

Nous étudions les processus essentiellement physiques et chimiques des eaux souterraines, des eaux de surface et de l’eau potable. Notre recherche fondamentale et nos études appliquées sur les ressources aquatiques, la pollution et le traitement des eaux contribuent notablement à une gestion durable de l’eau dans un contexte national et international.

En savoir plus

Publications

Podgorski, J.; Berg, M. (2020) Global threat of arsenic in groundwater, Science, 368(6493), 845-850, doi:10.1126/science.aba1510, Institutional Repository
Borer, B.; Jimenez-Martinez, J.; Stocker, R.; Or, D. (2020) Reduced gravity promotes bacterially mediated anoxic hotspots in unsaturated porous media, Scientific Reports, 10(1), 8614 (9 pp.), doi:10.1038/s41598-020-65362-w, Institutional Repository
Razanamahandry, L. C.; Digbeu, P. M.; Andrianisa, H. A.; Karoui, H.; Podgorski, J.; Manikandan, E.; Maaza, M.; Yacouba, H. (2020) Comparative methods for predicting cyanide pollution in artisanal small-scale gold mining catchment by using logistic regression and kriging with GIS, African Journal of Science, Technology, Innovation and Development, 12(3), 287-295, doi:10.1080/20421338.2020.1734325, Institutional Repository
A la bibliothèque

Nouvelles

17 juin 2020

Depuis le printemps 2018, un nouveau microscope submersible baptisé Aquascope photographie automatiquement les différentes espèces de plancton du lac de Greifen. C'est la première fois que ces organismes sensibles peuvent être observés sans être perturbés dans leur environnement naturel. Et c'est un pas décisif vers la surveillance automatisée de la qualité de l'eau et de la biodiversité aquatique.

En savoir plus

Projets de recherche

The project investigates what measures are most effective in influencing a river corridor so that river restoration and groundwater flow systems can help to mitigate the effects of floods and droughts.
La "plate-forme d'évaluation des eaux souterraines" (GAP) permet l'échange simple de données et d'informations sur les substances géogènes telles que l'arsenic et le fluorure, qui peuvent entraîner la contamination de l'eau potable.