Actualités

25 février 2021

Les petits crustacés copépodes sont capables de détecter si un déplacement d'eau dans leur voisinage est causé par un congénère ou par d'autres facteurs comme le vent ou les vagues. Cela les aide à trouver un ou une partenaire. On croyait jusqu'à présent que le courant gênait au contraire la recherche des partenaires.

En savoir plus
23 février 2021

Une nouvelle fiche d'information met en évidence les opportunités et les problèmes à résoudre associés aux eaux grises.

En savoir plus
18 février 2021

Une nouvelle étude montre que le changement climatique pourrait modifier significativement la température de l’eau, la couverture de glace et le brassage de nombreux lacs suisses. Les lacs de moyenne altitude sont particulièrement exposés. Ils risquent de perdre l'intégralité de leur couverture de glace et de ne plus être brassés complètement deux fois par an. Un tel changement aurait des conséquences dramatiques sur le fonctionnement des écosystèmes lacustres.

En savoir plus
17 février 2021

Sam Derrer est responsable de la formation professionnelle à l'Eawag depuis dix ans. Il sait donc exactement à quel point les formations sont variées et comment les apprentis sont encouragés et mis au défi à l'institut de recherche.

En savoir plus
12 février 2021

Une colonie de bactéries sulfuriques se développe dans le bassin nord du lac Tanganyika, intervenant de manière significative sur le cycle de l’azote. Comme le montre une nouvelle étude, cette prolifération bactérienne pourrait s’étendre vers le sud à cause du changement climatique. Un phénomène qui aurait des conséquences majeures sur la pêche locale.

En savoir plus
11 février 2021

C’est aujourd’hui la Journée internationale des femmes et des filles de science. Depuis longtemps, l’Eawag accorde une importance majeure au recrutement des femmes et à la promotion de leurs carrières.

En savoir plus
9 février 2021

Les castors sont des maîtres bâtisseurs et modifient les paysages aquatiques avec leurs barrages et leurs châteaux. Notamment, là où ils sont présents, la biodiversité des milieux aquatiques augmente. Une étude menée par l’Eawag dans le Weinland zurichois montre qu’il en va de même pour les ruisseaux de zones à forte exploitation agricole. Cela fait de ces rongeurs des partenaires intéressants pour la revalorisation des cours d’eau.

En savoir plus
4 février 2021

Le coronavirus peut se trouver sur les objets fréquemment touchés par de nombreuses personnes. Toutefois, la probabilité de contagion par cette voie est très faible. L'étude régulière d'échantillons prélevés sur les poignées de portes, les touches de distributeurs ou autres boutons-poussoirs pourrait cependant être intéressante pour le suivi de la pandémie.

En savoir plus
29 janvier 2021

Pendant trois mois, une famille élargie en Afrique du Sud a testé les toilettes autonomes Autarky. Tous furent satisfait du «petit coin».

En savoir plus
21 janvier 2021

La présence de légionelles dans les installations d'eau potable peut représenter un risque pour la santé. Toutefois, le système qui préside à ce risque est complexe et sa gestion demande donc beaucoup plus de discernement et de cas-par-cas qu'on ne le pensait.

En savoir plus
19 janvier 2021

Le Centre Ecotox présente une nouvelle stratégie pour évaluer la qualité des sédiments. Les sédiments sont d’une grande importance pour la protection des eaux.

En savoir plus
14 janvier 2021

Le traitement des déchets organiques par les larves de la mouche soldat noire offre une solution durable et économique pour la gestion des déchets organiques en Indonésie.

En savoir plus
6 janvier 2021

Chaque année, 130 kilogrammes de mercure s’écoulent dans les stations d’épuration suisses qui filtrent la part du lion des eaux usées. C’est ce que montre une étude réalisée sur près de trente stations d’épuration suisses par l’Institut de recherche sur l’eau Eawag et l’OFEV.

En savoir plus
17 décembre 2020

En Europe, les centrales hydrauliques sont encore très rarement équipées de dispositifs de franchissement vers l'aval qui détournent efficacement les poissons des turbines et leur évitent ainsi d'être endommagés. Une équipe interdisciplinaire d'ingénieur∙e∙s de l'ETHZ et d'ichtyobiologistes de l'Eawag a maintenant mis au point une grille qui indique aux poissons le chemin à prendre pour gagner l'exutoire salvateur par des signaux basés sur des différences de pression et de courant. Ce système qui influence le comportement des poissons a prouvé son efficacité en conditions de laboratoire pour les jeunes saumons et les cyprinidés.

En savoir plus
11 décembre 2020

L’EPF Zurich a nommé au poste de professeure titulaire la biologiste Kristin Schirmer, responsable du département Toxicologie de l’environnement Eawag.

En savoir plus
11 décembre 2020

Le conseil des EPF a nommé Carsten Schubert nouveau membre de la direction de l’institut de recherche de l’eau Eawag.

En savoir plus
7 décembre 2020

Matthew Moy de Vitry reçoit le prix Otto Jaag pour la protection des eaux, de l'EPF de Zurich, pour sa thèse intitulée «Public Surveillance and the Future of Urban Pluvial Flood Modelling».

En savoir plus
4 décembre 2020

Le spectromètre de masse ambulant automatisé MS2field permet de mesurer des polluants dans un cours d’eau avec une haute résolution temporelle. Les premières utilisations de l’appareil montrent à quel point les pics de concentration, par exemple de pesticides, ont été jusqu’à présent sous-estimés avec des méthodes conventionnelles.

En savoir plus
4 décembre 2020

L’Université de Berne a décerné le titre de professeur titulaire à Manuel Fischer, politologue du département Sciences sociales de l’environnement de l’Eawag (ESS).

En savoir plus
1 décembre 2020

L'analyse de fractions-clés du génome pouvant être rattachées aux différentes espèces est une approche de mieux en mieux établie qui révolutionne l'étude de la biodiversité. Grâce à cette approche, il suffit d'échantillons d'eau pour effectuer un biomonitoring rapide des milieux aquatiques. Mais la caractérisation de l'ADN environnemental recèle aussi certaines embûches. Sous l'égide de l'Office fédéral de l'environnement, une équipe d'expertes et d'experts, dont beaucoup de l'Eawag, a élaboré un guide pratique qui indique les règles à respecter, de l'échantillonnage jusqu'à l'interprétation des données, pour obtenir des résultats fiables.

En savoir plus
26 novembre 2020

Les opulents tapis de plantes aquatiques flottantes sont le résultat d'un surplus de nutriments. Mais les chercheurs Eawag montrent qu’elles pourraient aussi faire partie des stratégies de solution.

En savoir plus
19 novembre 2020

De nombreux chercheuses et chercheurs de l’institut de recherche sur l’eau Eawag travaillent sur le thème des toilettes. Sept d’entre eux expliquent dans de courtes vidéos pourquoi ce thème les fascine et quel est l'objet de leur recherche.

En savoir plus
19 novembre 2020

Une fiche d'information de l'Académie des sciences naturelles montre : Des quantités excessives d'azote et de phosphore sont rejetés dans l'environnement suisse. Là, ils portent un grave préjudice à la biodiversité, aux forêts et aux masses d'eau, exacerbent le changement climatique et affectent la santé humaine. Les causes sont effectivement connues.

En savoir plus
18 novembre 2020

La chercheuse Juliane Hollender et les chercheurs Ole Seehausen, Bernhard Truffer et Urs von Gunten de l’Institut de recherche sur l’eau Eawag font partie des «highly cited researchers 2020» (scientifiques les plus cités de 2020).

En savoir plus
12 novembre 2020

Une équipe de l'Eawag, l'institut des sciences et technologies de l'eau, et de l'université de Berne présente dans la revue scientifique ZooKeys sept espèces de corégones endémiques des lacs de l'Oberland bernois, dont quatre n'avaient encore jamais été décrites scientifiquement et deux n'ont été reconnues comme espèces à part entière que dernièrement. Le complexe lac de Thoune-lac de Brienz présente ainsi une diversité exceptionnelle de corégones qui, en Suisse, ne trouve d'égale, s'il en est, qu'au lac des Quatre-Cantons … et ces lacs profonds pourraient bien encore réserver quelques surprises.

En savoir plus
3 novembre 2020

Dans le domaine agricole, une grande quantité d’eau s’écoule des champs, ainsi que des routes et des chemins directement dans les cours d’eau en empruntant des bouches d’égout et autres systèmes de drainage artificiels. Des pesticides sont également rejetés dans les cours d’eau et les plans d’eau à la suite de ces courts-circuits – selon une nouvelle étude, beaucoup plus qu’on ne le supposait jusqu’ici.

En savoir plus